fbpx
Buzz
Partager sur

Bertrand-Kamal (Koh-Lanta 2020) a découvert son cancer grâce à l’émission !

Bertrand-Kamal (Koh-Lanta 2020) a découvert son cancer grâce à l’émission !1

Bertand-Kamal est décédé il y a quelques jours d'un cancer. Une maladie découverte sur le tournage de Koh-Lanta.

Les membres de Koh-Lanta 2020 sont en deuil. Et pour cause, un des candidats emblématiques de cette saison, Bertrand-Kamal est décédé il y a peu d’un cancer du pancréas. MCE vous dit tout !

Denis Brogniart lui a donc rendu un magnifique hommage très émouvant ce vendredi au début du deuxième épisode de cette deuxième saison. Un discours qui a vivement ému les internautes.

« Nous sommes tous très tristes depuis mercredi soir. Nous saluons la mémoire de Bertrand-Kamal qui a lutté avec courage et une telle force de caractère pendant plusieurs mois contre la maladie.

Il se souvient alors d’un homme « qui irradiait par sa bonne humeur, un hymne à la joie, un être rare qui fédérait autour de lui ».

« Je l’ai donc connu comme aventurier de Koh-Lanta. Je l’ai alors aimé comme un ami ensuite, un être cher avec qui j’ai partagé tant d’instants privilégiés. Mon Beka, je garde pour toujours ton sourire, tes yeux pétillants, nos moments quotidiens quand c’était si dur. Je ne t’oublierai jamais. Repose en paix. Je t’aime. »

Bertrand-Kamal a appris sa maladie sur le camp

Bertrand-Kamal- son cancer diagnostiqué grâce à Koh-Lanta !1

Mais ce que l’on ne savait pas, c’est que Bertrand-Kamal a donc appris sa maladie en participant à Koh-Lanta 2020.

En effet, c’est Alexia Laroche-Joubert, la productrice de l’émission qui fait part de cette information dans TPMP.

« Il s’est blessé dans l’aventure, un truc assez bénin… Suite à Koh-Lanta, il avait encore mal. A ce moment-là, il est allé faire des examens. Et en fin de compte ils ont décelé un cancer. Très agressif, malheureusement. » 

Mais comme l’avait précisé un de ses proches « c’était déjà trop tard ». Alexia Laroche-Joubert lui avait alors déjà rendu un bel hommage dans TPMP.

« Ça a été très violent, parce qu’il faut savoir que Bertrand-Kamal est l’expression même de la joie de vivre. Ce qu’il a vécu en terme de souffrance… Il a été admirable. Je l’avais régulièrement au téléphone. Il arrivait encore à faire des pointes d’humour alors que je sais que c’était très violent. »