fbpx
Buzz
Partager sur

Barbara Opsomer célibataire et à la rue ? Elle s’exprime

Barbara Opsomer célibataire et à la rue ? Elle s'exprime
Partager sur Facebook

Retour à la case célibat pour la belle Barbara Opsomer. Et il semblerait que tout ne se passe pas si bien pour elle... Explications !

Mais que s’est-il passé ? Alors que Barbara Opsomer partageait son bonheur sur les réseaux sociaux, tout ferait désormais partie du passé. En effet, la candidate s’était redonnée une chance avec l’un de ses exs. D’ailleurs, elle serait en pleine passe difficile.

Il y a quelques semaines, Barbara Opsomer s’affichait plus épanouie que jamais au cours d’une interview accordée à Sam Zirah. Elle révélait même des détails sur ce retour de flammes entre elle et son ex. La chanteuse racontait alors:

« C’était mon amour de quand j’avais 18 ans. On est sortis trois ans et demi ensemble. C’était une vraie histoire d’amour. On s’est séparés et on s’est retrouvés il y a six mois (…) Nos chemins se sont recroisés et depuis, on ne s’est plus quittés (…) C’est quelqu’un qui me connaît par cœur, c’est plus facile (…) Ça me fait du bien parce que je suis moi-même à 100% (…) Il y a un côté super rassurant (…) Il ne regarde pas parce qu’il n’aime pas ça. Il interdit même ses enfants de regarder mais il est fier de mon parcours et de mes futurs projets mais la télé-réalité, ça ne le branche pas trop. On a envie de construire (…) Je n’ai pas envie de le laisser durant trois mois et demi ».

Barbara Opsomer célibataire et à la rue ?

De retour à Paris, Barbara inquiète ses fans. Et pour cause, ses messages ne laissent rien présager de bon. Ainsi, elle lâche sur Snapchat:

« C’est la galère parce que tous les jours je ne sais pas où je vais dormir (…) J’essaye de trouver des partenariats mais à la dernière minute ce n’est pas facile (…) Je suis toujours en train de galérer avec ma voiture, mes chiens et mes valises partout ».

Espérons que cette mauvaise passe se règle rapidement et que Barbara Opsomer qui rêve d’être maman remonte vite la pente.