fbpx
Buzz
Partager sur

Ayem: lassée de la téléréalité, « ça ne me dit plus rien » !

Instagram Ayem s'affiche très sexy avec une combinaison en cuir grande

Invitée dans l’émission de Morandini, Ayem a parlé de la téléréalité et du Mad Mag. La jeune maman ne serait plus intéressée par ce milieu

Candidate emblématique de la téléréalité pendant plusieurs années, Ayem est ensuite devenue animatrice. Sur NRJ12, durant plusieurs saisons, la jeune maman serait passée à autre chose depuis l’arrêt du programme. Aujourd’hui, elle ne serait plus du tout intéressée par ce milieu comme elle l’a confié au micro de Jean-Marc Morandini.

Ayem, lassée de la téléréalité

La réaction d’Ayem n’a rien d’anormal. La téléréalité c’est amusant un temps, mais cette « passion » pour ce milieu peut s’essouffler avec le temps. C’est notamment le cas de l’ancienne animatrice du Mad Mag. Dans un entretien accordé à Jean-Marc Morandini, la jeune maman a fait part de sa lassitude :

« J’ai eu un petit garçon et j’étais un peu perdue dans tout ça. Et à un moment donné, j’ai décidé d’en faire ma priorité. C’était une quotidienne, et ça a été un peu compliqué de gérer l’arrivée de mon premier enfant et l’émission ».

Ayem ne dénigre pas la téléréalité

En revanche, dans la suite de l’interview, Ayem n’a pas du tout dénigré ce milieu. Elle sait très bien que si elle en est là où elle est aujourd’hui, c’est grâce à la téléréalité. D’ailleurs elle n’a pas manqué de le souligner : « Je ne dénigre pas [le Mad Mag] Je suis très contente d’avoir fait tout ce que j’ai fait, tout ce chemin. J’étais aussi arrivée à un stade où j’avais moins d’excitation à débriefer toutes ces émissions, toutes ces histoires de fesses ».

Mais ce n’est pas pour autant qu’elle ferme la porte définitivement à la téléréalité. Elle confie qu’elle ne sait pas de quoi demain sera fait. Eh si un projet intéressant lui était proposé, elle y réfléchirait : « Je ne peux pas dire jamais parce que l’on ne sait pas de quoi sera fait demain… Mais pour l’instant, ça ne me dit rien. » Reste à savoir quel projet elle pourrait accepter.