fbpx
Buzz
Partager sur

Aurélie Preston pointe du doigt la télé-réalité et confie ses regrets

Aurélie Preston pointe du doigt la télé-réalité et confie ses regrets
Partager
Partager sur Facebook

Aurélie Preston a fait le bilan de sa carrière au sein de la télé-réalité et a révélé ce qu'elle aurait aimé changé au micro de Sam Zirah.

Révélée dans les Marseillais en Thaïlande, Aurélie Preston en a fait du chemin. Après avoir participé aux Anges de la télé-réalité, la jeune femme a ensuite fait La Villa des cœurs brisés 3 avant de se reconcentrer dans ses projets musicaux. Celle qui a apporté son soutien à Jeremstar a ensuite fait le bilan de tout son parcours au micro de Sam Zirah.

Aurélie Preston explique comment elle a atterri dans la télé-réalité

Mais comment la jeune femme a-t-elle fini par accepter d’intégrer une émission ? Celle qui a balancé sur les candidates et l’escorting a répondu:

« Je ne m’attendais pas du tout à la suite des événements (…) Je venais de me séparer de « l’homme de ma vie », j’étais partie pour vraiment mettre un terme à cette relation (…) C’était peut-être le moment au bout de cinq ans (…) C’était le bain de requins en Thailande (…) La télé-réalité a beaucoup changé (…) Avant c’était des icônes, ils avaient un côté inaccessible. Maintenant il n’y a plus de mystères autour de la vie de la personne. Il y a une proximité. Je pense qu’il faut savoir montrer ce qu’on veut montrer et garder une réserve (…) Quand je vois comment j’ai dû rattraper mon image pour être là où je suis aujourd’hui, j’aurai réfléchi (…) J’étais une artiste bien avant de faire de la télé-réalité. J’ai converti mon image. On m’arrête plus pour me parler de la musique que de la télé-réalité dans la rue (…) Les gens jugent trop vite. »

Aurélie Preston remporte son procès contre NRJ12, elle partage sa joie

Après plusieurs années de combat, la chanteuse a également pu confier sa joie concernant son procès contre NRJ12 qu’elle a remporté même s’il y en a encore un autre en cours. Elle raconte:

« Ca faisait trois ans (…) Il fallait se battre (…) Voir qu’un single sort et un générique, que je n’ai aucun de mes contrats sans toucher un centime. C’est horrible en tant qu’artiste (…) Je ne sais pas si c’est arrivé qu’à moi (…) Je pense que c’est tout un engrenage ».

Bravo à celle qui a récemment partagé sa nouvelle chirurgie en tout cas !