fbpx
Buzz
Partager sur

Aurélie Preston balance, « je connais deux candidates de téléréalité, payées 5000 euros pas jour pour de l’escorting » !

Aurélie Preston balance, « je connais deux candidates de téléréalité, payées 5000 euros pas jour pour de l’escorting » !
Partager sur Facebook

Dans une interview pour VSD, Aurélie Preston a révélé avoir été en contact avec des candidates de téléréalité liées à l’escorting

Aurélie Preston vient de faire une drôle de révélation. En effet, elle s’est vue proposer des services de prostitution par une internaute. Celle-ci lui a même confié qu’il y était déjà en contact avec deux autres candidates de téléréalité. Aurélie Preston a tout balancé dans une interview pour VSD.

Aurélie Preston en contacts avec des candidates de téléréalité dans l’escorting

En étant contactée sur les réseaux sociaux pour de la prostitution, Aurélie Preston a appris une drôle d’information. Elle connaît deux candidates de téléréalité qui sont dans l’escorting. En effet, elle a balancé : « J’ai compris elle était avec deux autres personnes du milieu de la téléréalité qui sont dans l’escorting, qu’il y avait des mecs et qu’elles étaient payées 5000 euros par jour. Je pense que pour 5000 euros par jour, on ne joue pas trop aux dominos, pour le coup »

Avant de balancer : « On s’est rencontrées en booking et on s’est croisées ensuite sur deux, trois programmes de téléréalité. Je tairai son nom parce que je ne veux pas d’histoires. Elle vit avec une ancienne candidate de téléréalité. La mère maquerelle dont Jeremstar a parlé, et je sais qu’elles font ça à deux.(…) A aucun moment, je n’ai imaginé qu’elle puisse me proposer ça. Et puis, la façon dont elle dissimulait la chose, d’essayer de me faire croire que c’était un truc entre copains, j’étais choquée.(…) La personne est prête à tout et je ne veux pas avoir de problèmes. »

Aurélie Preston contactée pour de la prostitution

Mais pour avoir appris cela, Aurélie Preston a été contactée juste avant. En effet, l’ancienne candidate de téléréalité s’est elle aussi vue proposer des services d’escorting :

« J’ai compris que c’était de la prostitution parce que, à partir du moment où je ne lui ai plus répondu, elle m’a harcelée. Elle m’a clairement expliqué que si je ne venais pas pour son soit-disant copain, qui à la base était son client, et bien, je lui faisais perdre toutes ses vacances à Ibiza et tout le reste. Une nuit, elle m’a envoyée une soixantaine de Snap, des notes vocales qui s’effacent au fur et à mesure, jusqu’à 5 h du matin. »