fbpx
Buzz
Partager sur

Aurélie Dotremont en larmes: elle répond aux critiques sur son livre !

Dans une vidéo postée en story sur Instagram, Aurélie Dotremont est apparue en larmes après avoir reçu des critiques sur son livre

Il y a plusieurs semaines, Aurélie Dotremont sortait son autobiographie intitulée « Tu finiras dans une vitrine ». Un livre faisant beaucoup réagir. Notamment pour le fait que la Belge révélait des éléments de sa vie encore inconnus pour ses fans. Comme le fait que sa soeur avait été assassinée par son beau-père. La jeune femme a reçu beaucoup de commentaires positifs. Pourtant, c’est en larmes qu’elle apparaissait il y a peu de temps sur Instagram.

La raison ? Certains ont tout de même critiqué le livre d’Aurélie Dotremont. En effet, on lui reproche d’avoir « écrit trop gros ». La jeune femme a donc fait savoir en story: « Il faut savoir que j’ai écrit le livre en fonction de ce que j’ai vécu. Je ne sais pas si je dois m’excuser s’il n’y a que 186 pages, sachant que je n’ai que 29 ans. Mon vécu est bien assez gros pour en faire un livre… Ceux qui l’ont lu savent à quel point j’ai eu une vie assez difficile et à mon avis. eElle n’est pas terminée. Même si j’aimerais que les choses aillent mieux ».

Comme l’ont remarqué nos confrères de Purepeople, Aurélie Dotremont ne s’arrête pas là. La Belge, en larmes, ajoutait aussi: « Si c’est écrit gros, c’était pour que tout le monde puisse le lire. (…) Que ce soit des enfants ou des grands-parents. Je ne suis pas philosophe, écrivain… J’ai seulement écrit sur ma vie pour me libérer un maximum. Je voulais vous faire voir aussi la vraie personne que j’étais. »

Aurélie Dotremont en larmes, voulait se « libérer »

C’est donc par le biais d’une longue story qu’Aurélie Dotremont se défendait. La jolie blonde, faisant savoir que cela « était difficile » pour elle de se libérer de « ce poids »: « C’est très difficile pour moi d’en parler de nouveau. Je l’ai fait pour me libérer. Et je me suis rendue compte qu’en parler lors d’interviews, me remettait dans un mauvais mood. Et je n’ai pas envie… »

Car en plus du fait que certains lui reprochent d’avoir écrit « trop gros », Aurélie Dotremont s’est vue reprocher le fait qu’il n’y avait pas assez de page dans son livre. C’est pourquoi, la belle, toujours en larmes, faisait aussi savoir: « Vous pouvez me critiquer et me juger. Mais dire que vous êtes déçus parce qu’il n’y a pas assez de pages dans un livre qui est compliqué : non ».

Nous espérons que ces arguments ont permis aux « haters » de la jolie blonde de mieux comprendre sa façon d’écrire. Mais que la jeune femme se rassure, chez MCE, nous avons beaucoup apprécié son livre, et le fait qu’elle décide de se livrer de la sorte.