Buzz
Partager sur

Aurélie Dotremont enceinte à 17 ans: elle raconte le jour où elle a avorté

Aurélie Dotremont enceinte à 17 ans: elle raconte le jour où elle a avorté

Aurélie Dotremont est loin d'avoir eu la belle vie ! Elle raconte son avortement à 17 ans dans son livre "Tu finiras dans une vitrine".

Aurélie Dotremont a fait de nombreuses confidences dans son livre « Tu finiras dans une vitrine », dont son avortement alors qu’elle n’a que 17 ans.

Dans son livre « Tu finiras dans une vitrine », la jeune femme fait le tour de sa vie, elle nous révèle des détails choquants, parfois morbides. Elle y parle notamment de son enfance, ses relations compliquées avec sa belle-mère et son père. Mais aussi sa soeur tuée par le compagnon d’époque de sa mère, deux ans avant qu’elle n’arrive au monde.

Aurelie Dotremont revient aussi sur ses relations passées ainsi que sur ses 17 ans, lorsqu’elle est tombée enceinte. Trop jeune, la jeune femme est contrainte d’avorter. Aujourd’hui elle nous apprend qu’elle est devenue stérile à cause de sa boulimie : « Je ne peux pas avoir d’enfant… Je ne veux pas en parler, c’est trop frais, ça fait trop mal… », avait-elle confié à Public.

Aurelie Dotremont : 17 ans et enceinte

La jeune femme raconte alors sa rencontre avec un jeune homme dont elle tombera enceinte.« J’arrête les cours à l’âge de seize ans. C’est aussi l’âge auquel je rencontre J., un beau footballeur dont je tombe folle amoureuse (…) C’est avec J. qu’a lieu ma première fois. Irresponsables comme la plupart des ados, on ne se protège pas. A dix-sept ans, je tombe enceinte. » explique Aurélie Dotremont qui souhaite alors garder l’enfant, mais sa mère refuse.

Enceinte de deux mois les choses doivent donc aller très vite ! « Ma mère me prend aussitôt un rendez-vous à la clinique Erasme à Bruxelles. J’y pense jour et nuit. Je ne veux pas abandonner cet enfant. Je veux lui donner tout l’amour que mon père ne m’a pas donné. Tout l’amour que ma mère n’a pas eu le temps de donner à ma soeur. »  Un moment très dur pour la jeune Aurélie Dotremont, alors jeune et insouciante. « Je suis entrée dans le bloc avec un bébé, j’en ressors avec un nœud dans le ventre (…) J’en veux à la terre entière. Je ne cesse de pleurer et me déteste plus encore. Comment ai-je pu faire une chose pareille ? » déclare t-elle dans son livre choc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Afficher +