Buzz
Partager sur

Astrid Nelsia dégoûtée par la télé-réalité: elle déteste se mélanger !

Partager
Partager sur Facebook

Astrid Nelsia en a gros sur la patate en ce moment. Absente de la soirée organisée par Shauna Events, la jeune femme sort du silence.

Astrid Nelsia a été révélée dans Les Princes de l’amour 4. Après cela, elle participe aux Anges, aux Vacances des Anges, Friendstrip où elle a rencontré son ami Vincent Queijo. Seulement voilà, ce n’est pas pour cela qu’elle fait actuellement parler d’elle. Mais bel et bien pour son absence à la soirée organisée par Shauna Events où de nombreux candidats étaient présents.

Et c’est sur Snapchat qu’Astrid Nelsia est sortie de son silence. Ainsi, celle qui a été taclée par Maeva Martinez lâche:

« Qu’est-ce que je n’aime pas me mélanger… C’est un truc de fou. Je regarde des Snaps et je vois des gens qui se détestent et qui traînent ensemble et qui s’aiment. Alors que dans la vraie vie ils ne s’aiment pas. (…) C’est pour ça que moi, je préfère tout simplement ne pas me mélanger. Ne pas aller à des sorties où il y a des gens de télé. Car en face, tout le monde s’appelle ‘ma vie’. Mais en vrai, ils ne s’aiment pas. Donc moi les gens que j’aime bien, je vais les capter et si je ne les aime pas, je ne passe pas des soirées en communauté. Voilà pour répondre à vos questions ».

Astrid Nelsia dégoûtée par la télé-réalité ?

Mais serait-ce lié à son récent coup de mou ? Il y a quelques jours, Astrid Nelsia semblait en pleine déprime puisqu’elle révélait:

« Je regarde les stories d’il y a deux ans. Et ma vie il y a deux ans était tellement bien, je m’amusais tellement, j’avais tellement d’amis. Je venais de commencer la télé, tout était trop bien. (…) J’ai trop envie d’être il y a deux ans ! Pourtant je me dis qu’il y a deux ans, je n’avais pas autant d’argent… Et j’étais plus heureuse. Je suis nostalgique là (…) J’ai envie de mourir là, je suis en dépression. Tout l’hiver j’ai attendu qu’il fasse beau et là je me réveille, il fait beau et je suis déprimée car je n’ai rien à faire. Alors qu’avant, même quand il ne faisait pas beau, je trouvais des choses à faire ».

Reste à savoir si elle parle vraiment de cela…