fbpx
Buzz
Partager sur

Antoine de Caunes: Les Anges, Les Marseillais,… le journaliste clashe ces « programmes voyeuristes » !

Antoine de Caunes: Les Anges, Les Marseillais,… le journaliste clashe ces « programmes voyeuristes » !

Dans une interview accordée au Parisien, le journaliste Antoine de Caunes a vidé son sac sur les émissions de téléréalité, qu’il déteste

Antoine de Caunes n’est pas fan de téléréalité, et cela ne devrait jamais changer. En effet, le journaliste n’apprécie pas les programmes tels que Les Marseillais, Les Anges ou autre. Il a d’ailleurs littéralement clashé ces émissions dans une interview qu’il a accordé au Parisien.

Antoine de Caunes, pas fan de la téléréalité

Antoine de Caunes a démarré très fort son interview. Il qualifie les émissions de télérélaité de honte : « Ces émis¬sions voyeu¬ristes sont une honte ! » Il a ensuite enchaîner en assurant que les chaînes manquaient de respect aux téléspectateurs en diffusant ce genre de programmes :

« En mettant à l’antenne des programmes comme Les Marseillais et Les Anges, les chaînes manquent de respect aux téléspectateurs. Il est temps que les médias prennent leurs responsabilités. » Avant de conclure en demandant des excuses auprès des Nordistes : « Une fois de plus, toutes nos excuses auprès des Nordistes pour la déplorable image que véhicule la téléréalité… de merde. J’en suis à chaque fois consterné. »

La téléréalité et la prostitution

Et les dernières révélations de Jeremstar ne vont certainement pas arranger l’image qu’a Antoine de Caunes de la téléréalité. En effet, le blogueur a récemment révélé que des candidates de téléréalité se prostituaient. Des révélations confirmées par Laly, ancienne candidate de Secret Story : « J’étais au courant comme tout le monde dans le milieu des médias (boîtes de production, presse…), c’était un secret de polichinelle. J’ai été contactée plusieurs fois par semaine, voire par jour, depuis des années. »

Elle avait ensuite expliqué comment elle avait été contactée : « ça a commencé de suite après Secret Story. Et ça s’est amplifié avec ma carrière dans l’industrie du X. Entre les ‘organisateurs de soirées branchées’, les footballeurs, les chanteurs, les comédiens, les gens fortunés et les ‘lambdas’ il y à de quoi faire… »