Buzz
Partager sur

Anthony Alcaraz (MELAA 4): « si je balance ce que je sais sur Cynthia elle est dans la m*rde »!

Anthony Alcaraz (MELAA 4): « si je balance ce que je sais sur Cynthia elle est dans la m*rde »!
Partager
Partager sur Facebook

Au micro de Purebreak, Anthony Alcaraz de MELAA 4 a taclé Cynthia, indiquant qu’il pouvait la mettre dans la m*rde avec ce qu’il sait sur elle

Anthony Alcaraz et Cynthia sont en binôme dans Moundir et les apprentis aventuriers 4 (MELAA 4). Les deux sortaient ensemble après leur aventure dans Les Princes et Princesses de l’amour 2. D’ailleurs, le jeune homme fait savoir dans une interview pour Purebreak que leur séparation s’était plutôt bien passée:

 « On s’était quitté sur quelque chose de magique, mais on était en condition pour le faire (…) Mais après, elle a sa vie, il y a des moments où elle faisait ses soirées à l’autre bout du monde. Plein de choses se sont passées, après ça reste personnel ».

Pourtant, ce sont des retrouvailles tendues qui se sont déroulées en arrivant sur le tournage. A ce sujet, le candidat de MELAA 4 explique: « Quand elle commence à mentir en disant que je suis agressif et que je l’ai insulté… Si je révèle vraiment les texte qu’elle m’a envoyés, ce qu’elle m’a fait et dit, c’est elle qui sera dans la m*rde. Je lui ai dit de faire très attention (…) Je n’ai pas besoin d’elle ».

MELAA 4: Anthony Alcaraz tacle Cynthia

Mais le candidat de MELAA 4 ne s’arrête pas là. En effet, dans la suite de l’interview, il vide son sac au sujet de son ex. Critiquant le fait qu’elle vienne « prendre des followers en France »:

 « Je te connais même pas, je ne sais même pas ce que tu fais au Liban. Tu viens dans notre secteur à nous en France, t’es venue pour avoir des followers et un public français (…) Les gens savent qui je suis en France, quand elle est arrivée en France, personne ne savait qui était Cynthia Khalifeh. »

Le candidat de MELAA 4 conclut ensuite sa critique de Cynthia en expliquant: « On s’est mis d’accord avec Illan et Maëva, c’est elle qui a le plus besoin de la télé (…) Ce qu’elle dit n’a aucun sens ».