fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 10: la mère de Charlène révèle les raisons de la rupture de sa fille avec Florian !

Les Anges 10: la mère de Charlène révèle les raisons de la rupture de sa fille avec Florian !

Sur Facebook, la mère de Charlène a souhaité réagir à la rupture de sa fille avec Florian, parti récemment sur le tournage des Anges 10

Pourtant si heureux dans Mariés au premier regard, Charlène et Florian ont rompu il y a plusieurs semaines. Certains disent que leur séparation est due aux Anges 10. En effet, le jeune homme souhaitait participer au programme alors que sa femme non. Les deux protagonistes ont assuré que ce n’était pas à cause de cela qu’ils n’étaient plus ensemble. Pourtant, la mère de la jeune femme a assuré le contraire.

Les Anges 10 : la mère de Charlène prend la parole

Mais la mère de Charlène n’est pas du même avis que sa fille et le candidat des Anges 10. En effet, elle a pris la parole sur Facebook et a descendu son ex gendre : « Bon, je vais résumer. Flo a mis Charlène sur un piédestal et, d’un seul coup, il l’a redescendue comme une merde. Elle a tout donné dans ce mariage. Je veux que la vérité soit dite. Il l’a laissée dans le doute jusqu’au dernier moment. Il aurait dû être franc. Ils divorçaient et tout était terminé, mais il a préféré ne rien dire car il avait peur des retours négatifs. Voilà la vérité, ce n’est pas parce qu’ils ne s’aimaient plus ».

Avant d’assurer qu’ils s’étaient séparés à cause de la téléréalité : « Maintenant, je lui souhaite une belle carrière dans sa vie de comédien. C’est bien à cause des Anges. Charlène n’a pas voulu faire cette émission débile qui pue le sexe. »

Les Anges 10 : Charlène défend Florian

Charlène n’était pas du même avis il y a quelques semaines. En découvrant que son ex, parti dans Les Anges 10, se faisait critiquer, elle avait décidé de le défendre sur les réseaux sociaux :

« Chaque mot, insulte, les touchent aussi et ils ne méritent pas le chagrin. Le bonheur de mes proches et celui de Florian est primordial à mes yeux. Alors, si je peux simplement me permettre de vous demander d’y penser avant d’émettre un jugement… Le bonheur est là, tout près… Mais pour en jouir, il faut savoir pardonner. Alors je souhaite à Florian de s’épanouir dans ses choix. »