Buzz
Partager sur

Anaïs Camizuli: agacée par les rumeurs de grossesse, elle prend une grande décision!

Anaïs Camizuli: agacée par les rumeurs de grossesse, elle prend une grande décision!
Partager
Partager sur Facebook

Selon Melty, Anaïs Camizuli aurait pris une grande décision après les nombreuses rumeurs circulant à son sujet, disant qu’elle serait enceinte

Depuis quasiment un mois, Anaïs Camizuli doit faire face à de nombreuses rumeurs. A savoir, le fait qu’elle serait enceinte. En effet, nombreux sont ceux à penser que la Marseillaise attendrait un enfant de Soultoine. La publication de ses dernières photos n’a rien arrangé. La jeune femme est apparue avec un ventre légèrement arrondi. Facilitant les rumeurs à son égard. Mais face à cette situation, Anaïs Camizuli a pris une grande décision comme l’a indiqué le site Melty.

Anaïs Camizuli: la décision d’Anaïs Camizuli

Le site Melty a remarqué quelques chose sur le compte Instagram d’Anaïs Camizuli. La jeune femme ne s’est pas exprimée, mais a fait comprendre certaines choses par le biais du réseau social. En effet, le média a expliqué qu’elle avait supprimé tous les posts où elle était citée:

 « Si elle ne s’est pas encore officiellement exprimée sur le sujet (ce qui alimente encore plus les rumeurs de grossesse), Anaïs Camizuli a tout de même réagi en supprimant les posts cités plus haut, pour ne plus recevoir de commentaires désobligeants. Ainsi, la marseillaise au caractère bien trempé peut avoir la paix et ne plus voir ses photos partagées partout sur la toile ».

Anaïs Camizuli sans filtre

Outre sa potentielle grossesse, Anaïs Camizuli a fait parler d’elle pour un autre sujet. Il y a quelques jours, la Marseillaise est apparue sur Snapchat pour faire une grande révélation. C’était la toute première fois qu’elle s’affichait sans filtre:

 « Il est temps pour moi de vous dire pourquoi je ne m’affiche jamais sans filtre. Je me sens complexée par ma peau. Il y a trois ans je ne sais pas si vous vous souvenez, j’ai eu un grave accident sur l’autoroute, on a fait des tonneaux (…) et j’ai tous les morceaux de verres qui ont explosé sur mon visage, dans ma bouche, partout. Depuis trois ans j’ai des cicatrices et je suis très complexée (…) elles ont du mal à partir, on m’a aussi parlé de laser mais je n’ai jamais voulu (…) Voilà vous savez tout, pour moi c’est une première je vais pas vous mentir c’est dur ».