fbpx
Buzz
Partager sur

10 couples parfaits: Elsa Fayer connaissait-elle les 10 couples parfaits ?

10 couples parfaits: Elsa Fayer connaissait-elle les 10 couples parfaits ?

Interrogée par Melty, Elsa Fayer a indiqué si elle était au courant des 10 couples parfaits du programme ou si elle ignorait tout

Après Qui Veut Epouser mon Fils, Elsa Fayer est animatrice d’une nouvelle téléréalité : 10 couples parfaits. La jeune animatrice a confié à plusieurs reprises, avoir pris beaucoup de plaisir à animer ce programme. En revanche, était-elle au courant de tous les matchs parfaits avant même qu’ils ne soient confirmés ? Elle a donné sa réponse à Melty.

10 couples parfait : Elsa Fayer au courant des matchs parfaits ?

Denis Brogniart ne connaît pas le vainqueur final de Koh-Lanta. Christophe Beaugrand ne sait pas qui va remporter Secret Story. Elsa Fayer, elle, connaissait-elle les matchs parfaits de 10 couples parfaits ? La réponse est non, comme elle l’a indiqué au micro de Melty :

« Non, je ne connaissais pas les matchs parfaits. Jusqu’au bout, j’ai vibré avec eux, c’est beaucoup plus sain je trouve. Moi, je suis là pour les challenger, les aider à se poser les bonnes questions. Si j’avais eu connaissance des matchs, ça aurait été complètement déloyal. Mon seul objectif, c’était de les guider vers la victoire. En connaissant les résultats, ça aurait été nul. »

10 couples parfaits : la composition des 10 couples parfaits

Les candidats de 10 couples parfaits ont-ils répondu à un questionnaire ? Ont-ils eu un entretien avec un psychologue afin de composer des couples parfaits ? Elsa Fayer a donné des informations à ce sujet :

« Je ne peux pas tout vous révéler. Ca fait partie des secrets du programme, mais ce que je peux vous dire c’est qu’ils ont tous été reçus pour subir une batterie de tests. Afin de définir et de comprendre leurs attentes en matière de relation amoureuse. Des professionnels se sont penchés sur le profil de chaque candidat pour leur trouver une personne qui correspond à leurs attentes et à leurs désirs. On ne s’invente pas marieurs, on leur a apporté ce qu’ils nous avaient demandé. Encore faut-il qu’ils arrivent à le reconnaître. »