fbpx
Buzz
Partager sur

10 couples parfaits 2: Noée avoue « Je pense que Nicolas me kiffe »

Noée a très vite su s'imposer et montrer son intérêt envers Nicolas dans les 10 couples parfaits 2. Elle a fait le point de leur relation.

Alors que Max et Anastassia sont partis en lune de miel au bout d’une semaine, les autres candidats des 10 couples parfaits 2 continuent de chercher leur match. C’est le cas de Noée qui a totalement craqué pour l’indécis Nicolas.

Noée se confie sur son coup de coeur pour Nicolas

Si la belle blonde était à fond dès les premiers instants, Nicolas était un peu plus indécis. Après avoir balancé sur sa relation passée avant la télé-réalité, Noée s’est confiée sur son crush au micro de Sam Zirah et a déclaré:

« Ca a été un peu conflictuel. C’est vrai qu’on est là un peu pour trouver notre match. Il était un peu indécis pendant l’aventure. Il allait beaucoup voir les filles, c’est quelque chose qui ne m’a pas plu parce que j’aime les choses carrées, j’aime quand on est clair quoi (…) Je n’étais pas jalouse. J’aime quand les choses sont dites (…) Tu peux pas dire que tu kiffes trois filles, tu en préfères forcément une autre (…) Chaque fois il trouvait quelque chose chez chaque fille (…) Il voulait faire le macho qui ne sait pas trop ce qu’il veut mais je pense dans le fond il me kiffe (…) Ce n’était pas un coup de foudre mais un coup de coeur ».

Noée amoureuse de Nicolas ? Elle balance !

Mais en était-elle au point de tomber inlove du candidat ? La candidate des 10 couples parfaits 2 a alors répondu: « Si je suis un peu allée voir Selim, c’était pour voir si Nicolas tenait à moi et comment il peut réagir face à cela. Il a été un peu jaloux (…) C’est une technique que je fais souvent (…) Je n’aime pas les hommes jaloux mais là j’avais besoin qu’il soit là et qu’il montre que je lui plais (…) Il ne m’a pas déçu mais il est indécis. Je ne tombe pas facilement amoureuse, il en faut du temps. Je ne suis pas un coeur d’artichaut. J’ai un coeur qui est tenace, je ne tombe pas amoureuse du jour au lendemain ».

Voilà qui a le mérite d’être clair !