fbpx
Buzz
Partager sur

10 Couples Parfaits 2: Ines, « Je pense que je suis faite pour la télé-réalité »

Partager
Partager sur Facebook

Ines Lee s'est confiée sur sa participation et son profil en tant que candidate au cours d'une interview accordée à Sam Zirah.

Ines Lee a commencé lors de sa participation à l’île des vérités puis au Bachelor. Actuellement à l’affiche des 10 Couples Parfaits 2, la candidate a balancé sur les tensions entre elle et Mélanie Amar mais également sur leur bagarre censurée au cours d’une interview accordée à Sam Zirah.

Ines faite pour être une candidate de télé-réalité ? Elle balance !

Lorsque celle qui connaissait Selim avant le tournage est interrogée sur le profil type d’une candidate de télé-réalité, Ines répond:

« Je pense que je suis faite pour ça dans le sens où justement, je ne suis pas impressionnable (…) Pour moi, il n’y a pas de grosse tête, il n’y a pas de star. Même si j’ai lu aussi que beaucoup de personnes disaient que l’on ne parlait pas beaucoup de moi (…) J’existe à travers moi, je n’ai pas besoin d’exister grâce à un mec (…) Je n’ai pas besoin d’en faire des caisses pour exister (…) Je reste satisfaite du montage, on me voit dans les bonnes causes (…) Et je suis quelqu’un de naturel, je ne sais pas faire semblant à ce niveau-là. Si j’ai un coup de coeur, je développerais ce niveau-là (…) Je reste moi-même ».

Ines explique pourquoi elle a aussi refusé de faire les Anges

Et s’il a fallu attendre quelques années pour retrouver celle qui a clashé Mélanight sur les écrans. C’est aussi avant tout parce qu’elle a refusé les propositions. Ines s’explique:

« Si tu ne veux pas le faire, la production ne va pas te forcer à te mettre avec un garçon (…) Moi si je n’ai pas le coup de coeur, ça se ressent (…) J’ai mon histoire propre à moi (…) A l’époque de l’île des vérités, on m’a proposé de faire Les Anges (…) J’étais avec quelqu’un, je ne me voyais pas faire semblant (…) J’avais refusé la couverture d’Entrevue parce que ça ne me correspondait pas et parce que j’ai une bonne éducation ».

Auriez-vous aimé la voir dans les Anges ?