MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Tennis: très gros malaise durant la diffusion de l’hymne allemand…

Tennis: très gros malaise durant la diffusion de l'hymne allemand...
Partage
Partager sur Facebook

Très gros malaise lors du premier tour de Fed Cup. En effet, c'est l'hymne nazi qui est passé lors du match entre Etats-Unis et Allemagne.

C’est une erreur qui n’a pas dû passer sur le banc de l’équipe de Fed Cup d’Allemagne. En effet, alors que se déroulait le premier tour de la coupe du monde de tennis féminin à Hawaï face aux Etats-Unis, c’est l’ancien hymne allemand qui a résonné dans le stade. Cet hymne est tristement célèbre pour être celui de l’époque nazie. Une bévue qui a obligé les officiels de la fédération américaine à présenter ses excuses.

Un hymne à la gloire de l’Allemagne nazie

« La Fédération américaine présente ses excuses sincères à l’équipe d’Allemagne et à ses supporters pour l’utilisation de la version ancienne de l’hymne allemand », a expliqué la fédération sur Twitter. Ajoutant par la suite que « cette erreur ne se reproduira plus ». En effet, juste avant le coup d’envoie de la rencontre, un soliste a interprété le premier couplet de l’hymne allemand. Celui-ci est pourtant interdit depuis 1945.

En effet, le titre de ce premier couplet commence par les paroles « Deutschland, Deutschland über alles ». Ce qui signifie « L’Allemagne, l’Allemagne par dessus tout ». Une musique ouvertement nationaliste. Depuis 1952 en Allemagne de l’Ouest et 1990 à l’Est, la musique débute par le troisième couplet, mettant en avant l’Unité, le Droit et la Liberté.

Bien évidemment cet incident n’a pas plu à l’équipe d’Allemagne et ses supporters qui avaient fait le déplacement. Les joueses se sont même déclarées scandalisées par cette erreur. En effet, cette partie de l’hymne interdit est un véritable tabou en Allemagne. Ce texte ayant permis une diffusion propagandiste de l’idéologie nazie en Allemagne et à travers le monde.


Boulette : les États-Unis jouent l'hymne nazi… par divertissonsnous

Les joueuses ne veulent pas pardonner aussi simplement

Pour une des joueuses présente sur le court de tennis, Andrea Petkovic, « c’est une honte totale, un affront. C’est la pire chose que j’aie jamais vécue ». Pour elle, cette erreur ne passe pas. « Nous sommes en 2017. Il est inconcevable que quelque chose comme ça puisse se produire aux Etats-Unis », a-t-elle ensuite ajouté dans les médias.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle bévue arrive. En effet, lors des Championnats du monde de canoë-kayak 2011 à Szegeg, en Hongrie, les officiels avaient passer le même hymne lors de la remise des médailles. En 2012, au championnat du monde de tir au Koweït, c’est l’hymne kazakh du film Borat qui avait été diffusé. Le film se moquant ouvertement du pays.