fbpx
Buzz
Partager sur

Racisme: Balotelli s’exprime après les derniers incidents !

Racisme: Balotelli s'exprime après les derniers incidents !
Partager
Partager sur Facebook

Une nouvelle fois victime de racisme lors d'un match du championnat italien, Mario Balotelli s'est exprimé sur ces propos honteux.

De plus en plus fréquent en Série A, le racisme est un réel problème dans les tribunes du championnat italien. Victime de racisme face à l’Hellas Vérone, Mario Balotelli a réagi à ce nouveau mouvement injurieux. MCE vous dit tout !

Dimanche dernier, le Hellas Verone recevait sur sa pelouse le club de Brescia. Une rencontre importante pour les visiteurs qui devaient se relancer après une très mauvaise série. A la lutte pour le maintien, ils se sont une nouvelle fois inclinés (2-1). Le but de Mario Balotelli n’aura pas suffi face aux pions inscrits par Salcedo et Pessina pour les locaux.

Mais c’est pour une raison toute autre que le match a fait la une de nombreux journaux à travers l’Europe. Les tribunes du championnat italien ont une nouvelle fois été le théâtre d’injures raciste envers un joueur noir. C’est un mal qui devient de plus en plus fréquents dans ce championnats réputé pour son manque de fair-play. C’est Mario Balotelli qui a été la cible de ces insultes.

Balotelli répond à ce racisme des tribunes italiennes !

Ce n’est pas la première fois que l’ancien marseillais est victime des ces comportements exécrables. Passé par l’Inter et l’AC Milan et désormais à Brescia, c’est à de multiples reprises qu’il a déjà fait face à ses insultes. Il n’est d’ailleurs pas le seul. Blaise Matuidi, Moïse ou Romelu Lukaku ont déjà fait face à ce racisme. Balotelli a répondu à ces provocations sur Instagram.

«Vous parlez d’une situation historique et politique bien plus grande que vos esprits fermés. Vous devenez fous. Réveillez-vous, ignorants.» a-t-il déclaré. Il s’est notamment adressé au chef des supporters de la tribune impliqué. De plus, même s’il a perdu, il est parvenu à inscrire un but quelques minutes après ces incidents. Le capo responsable des ces insultes a été condamné à 11 ans d’interdictions de stade.

La justice italienne doit se montrer ferme. Il faudrait donc que l’Italie montre l’exemple. Car ces insultes semblent de plus en plus fréquentes. Le racisme semble inhérent aux tribunes italiennes.