Buzz
Partager sur

Paul Pogba: Sa vidéo sur Instagram à l’origine de son clash avec Mourinho

Partage
Partager sur Facebook

Une altercation a eu lieu entre les joueurs de foot Paul Pogba et José Mourinho, ce mercredi. Une vidéo postée sur Instagram par Pogba en serait la cause...

Ce mercredi 26 Septembre, une petite dispute a éclaté entre Paul Pogba et José Mourinho. Ils se trouvaient au centre d’entrainement des Red Devils. Des journalistes britanniques ont alors enquêté sur la cause de cette altercation. Une vidéo postée sur Instagram par Paul Pogba semble en être la cause…MCE vous en dit plus !

Une vidéo Instagram de Pogba qui n’a pas plu à Mourinho

Ce petite « accrochage » entre les deux joueurs de foot a donc eu lieu durant un entrainement. L’orgine ? Une vidéo Instagram postée par Paul Pogba. En effet, José Mourinho n’a visiblement pas du tout apprécié ce post. Et il n’a pas attendu pour le lui faire savoir.

Dans cette vidéo, nous pouvons voir Paul Pogba en compagnie de Luke Shaw et Andreas Pereira, deux autres joueurs. Ils se trouvent donc en tribunes du match Manchester United – Derby County en League Cup. Les trois joueurs rient, ouvertement. Alors que les anglais ont perdu ce match…Une vidéo qui a été prise pour un « affront » par Mourinho.
Paul Pogba a tout de même tenu à justifier la publication de cette video. Il affirme l’avoir filmé avant la défaite des United. N’ayant pas de réseau à l’intérieur du stage, elle se serait donc publiée après le match. On ne saurait que croire. Cette vidéo a par la suite été supprimée par le joueur.

Une vidéo à l’origine du clash entre Pogba et Mourinho !

Mourinho n’a donc pas attendu pour faire savoir au joueur français son mécontentement. Il lui aurait apparement fait la une leçon de morale. En public, et sous les projecteurs et caméras bien entendu…C’était de bonne guerre ! Une petite humiliation pour Paul Pogba, qui se montre indifférent.
Cette histoire ne surprend cependant personne. Les deux joueurs de foot entretiendraient des relations assez tendues. Il fallait donc bien que ça « pète » un jour…