Buzz
Partager sur

Patrice Evra revient sur le scandale Knysna: « Ma femme en a pleuré » !

Patrice Evra revient sur le scandale Knysna
Partager
Partager sur Facebook

Patrice Evra accorde une interview exclusive au Parisien et revient sur le scandale du Knysna. C'est le coeur lourd qu'il décide s'exprimer.

Patrice Evra se souvient de chaque détail de cette année là, 2010. Le joueur, au caractère forcené, lance une grève en pleine Coupe du Monde en Afrique du Sud. Leader, lui et les joueurs de l’équipe de France, décident de ne pas descendre du bus pour aller s’entraîner. La FFF sanctionne lourdement le joueur. 5 matchs de suspension. Il accorde une interview exclusive à Le Parisien et revient à coeur ouvert sur ses moments difficiles.

Le capitaine de l’équipe annonce sa retraite. Terminé donc les terrains. De nouvelles perspectives de vie s’offrent à Patrice Evra. Mais avant de tourner définitivement la page, il revient 9 ans plus tard, sur une polémique qui lui a valu une lourde sanction. « Ça m’a fait mal. À la fin de la compétition, j’ai assumé. (…) Ma femme en a pleuré. Certains pourront me juger, dire qu’en tant que capitaine, je porte l’ensemble des responsabilités de tout ça. Ça ne hante pas mes nuits. »

Patrice Evra veut devenir entraîneur

Cet homme de 38 ans a encore beaucoup de rancune envers Raymond Domenech. « Sa réaction m’a fait mal parce que je n’ai pas compris. Il m’a répondu que je l’avais trahi quand on ne s’était pas entraîné. Il m’a dit ‘Un partout’. Ça m’a blessé. C’était quoi, une punition ? » Mais lointain tout ça est. Alors Patrice Evra semble avoir maintenant tourné la page : « Si je le vois demain, je lui dis bonjour, il ne m’a pas fait de mal, je ne lui ai pas fait de mal. »

Mais une incompréhension persiste aussi dans l’esprit de Patrice Evra. Il ne comprend pas pourquoi ce n’est pas lui qui a lu le fameux papier. « Ça a été sa plus grosse erreur. C’était à moi de le lire. Quand on était dans le car, j’ai ce papier dans la main… J’ai dit ‘Raymond, on va aller signer des autographes aux gens, on remonte après, et on rentre à l’hôtel’. Quand je lui dis ça, il me demande ce que je vais dire. Je lui donne le papier. Là, il le lit et ne me le rend pas » confie-t-il alors.

Patrice Evra alors poursuit : « Il m’a rétorqué : ‘C’est moi qui vais le lire parce que vous êtes de petits gamins’. Je remonte dans le car, et les gars me demandent où est le papier. Et là, ils me disent de descendre, d’aller le reprendre, qu’il ne va pas lire ce qu’on a écrit. Ils m’envoient au feu. Et au moment où j’allais descendre, Raymond était déjà en train de le lire. »

Profiter de sa famille et aussi devenir entraîneur, voilà les prochaines aventures du footballeur !