fbpx
Buzz
Partager sur

Olivier Giroud dénonce un monde du foot très fermé face à l’homosexualité

Partager sur Facebook

Olivier Giroud parle du tabou de l'homosexualité dans le monde du football. Il est consterné par cette vision des choses, qui évolue peu.

Bien que beaucoup moins taboue qu’il y’a quelques années, l’homosexualité reste malheureusement encore un sujet sensible dans de nombreux milieux. À commencer par le football. L’attaquant de l’équipe de France, Olivier Giroud, s’est ainsi confié à ce sujet dans une interview donnée au Figaro. Le joueur dénonce une mentalité qu’il ne tolère pas…

MCE vous en dit plus.

Olivier Giroud nous parle du tabou que représente l’homosexualité dans le monde du football…

Il s’agit donc d’une interview donnée au Figaro. Olivier Giroud a ainsi fait le tour de son actualité. Des insultes, attaques et critiques qui l’ont visé tout au long de la Coupe du Monde. Jusqu’aux rumeurs sur sa sexualité… Le joueur prend en effet très à coeur le sujet de l’homosexualité, ce qui éveillé les soupçons de son public à de multiples reprises.

Olivier Giroud s’en fou. Il n’y prête absolument pas attention. Bien au contraire : il n’hésite jamais à évoquer ce sujet encore très tabou dans le monde du football. Le joueur de l’équipe de France dénonce donc des mentalités qui n’évoluent pas. Pour appuyer ses propos, il l évoque d’ailleurs le coming-out de Thomas Hitzlsperger, un joueur allemand, en 2014. « C’était fort en émotion. C’est là où je me suis dit qu’il était impossible d’afficher son homosexualité dans le football », a-t-il déclaré.

Une joueur engagé dans ce combat !

Olivier Giroud se bat quotidiennement pour que l’homosexualité ne représente plus un sujet sensible dans le monde du football. Il pointe du doigt les raisons de cette triste mentalité. « Il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives… C’est délicat, mais c’est comme ça. Je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming-out, c’est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années », a-t-expliqué.

Le joueur a une femme, Jennifer, ainsi que trois enfants. Mais cela ne l’empêche absolument pas de faire preuve d’empathie. Il se met à la place des joueurs de football homosexuels, qui n’arrivent pas à s’assumer. Olivier Giroud a même fait la couverture de Têtu, pour montrer son engagement au monde entier. Un couverture qui avait ainsi été le fruit, encore une fois, de nombreuses interrogations…