MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Nike: boycott autour de la marque à la sortie de son hijab de sport

Nike: boycott autour de la marque à la sortie de son hijab de sport
Partage
Partager sur Facebook

La sortie du premier hijab de sport de la marque Nike fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. Certains appelant même au boycott de la marque.

En sortant son premier hijab de sport, la marque Nike savait pertinemment que des personnes s’opposeraient de manière virulente à ce projet. Et effet, l’initiative soutenue par l’ancienne athlète Amna Al Haddad a fait polémique sur les réseaux sociaux à peine l’annonce évoquée. Sur les réseaux sociaux, un catégorie de gens, souvent catégorisée à droite, a appelé au boycott de la marque de sport. Ils considère que Nike banalise et soutient l’oppression et l’asservissement de la femme.

« Je n’achèterai PLUS JAMAIS quelque chose qui vient de Nike! Leur avidité pour l’argent est si grande qu’ils arrangent les musulmans ? Pas de loi de la charia en Amérique ! », explique un internaute en colère. Tandis qu’un autre explique que « Nike fait des profits sur la soumission, la domination et l’oppression des femmes. Je n’achèterai jamais plus de produits Nike »..

Une soumission ou une émancipation de la femme par le sport ?

Mais peut-on considérer réellement un encouragement à la soumission de la part de Nike ? Amna Al Haddad a notamment expliqué sur les réseaux sociaux que cette campagne pouvait au contraire faire avancer les choses. De plus en plus de femmes en hijab participe à des compétitions sportives. Une chose rendue possible pourquoi ? Car en portant le hijab, ces femmes ont réussi une première étape de l’émancipation par le sport.

On sait notamment que dans certains pays, la pratique du sport est interdite aux femmes car il est impossible à pratiquer avec le voile. Du coup, en élaborant un projet d’hijab exclusivement réservé à l’usage sportif, cela permettra à des femmes de pratiquer une activité sportive.

L’égérie de Nike approte son soutient aux sportives voilées

Pour l’athlète Amna Al Haddad c’est cet argument qui prédomine. « Je soutiens les femmes musulmanes avec ou sans hijab. Elles s’habillent comme elles l’ont choisi. Par ce hijab sport, Nike encourage aussi une nouvelle génération d’athlètes à poursuivre le sport professionnel. Mais tout cela repose sur l’action des professionnels du sport qui se sont battus », déclare l’athlète sur les réseaux sociaux.