fbpx
Buzz
Partager sur

Neymar: le supporter qu’il a giflé après Rennes – PSG porte plainte !

Neymar: le supporter qu'il a giflé porte plainte !
Partager
Partager sur Facebook

Décidément, Neymar ne cesse de faire parler de lui. Le spectateur qu'il a giflé suite à un match Rennes-Paris annonce qu'il porte plainte !

Neymar est au coeur de toutes les discussions. Le footballeur ne cesse de faire parler de lui. Le spectateur qu’il avait giflé dans les tribunes après le match Rennes – PSG porte plainte !

Décidément, Neymar ne vit pas sa meilleure vie en ce moment. Alors que le jeune footballeur est au centre de toutes les discussions concernant un probable transfert au Réal Madrid, il risque plusieurs matchs de suspension !

En effet, après une défaite en Coupe de France affrontant Rennes face à au PSG, Neymar avait perdu tous ses moyens. Et pour cause, il avait giflé un supporter dans les tribunes. Il faut dire que ce dernier n’avait pas hésité à provoquer Neymar. En le filmant, il lui avait lancé plusieurs piques, ce qu’évidemment, le footballeur n’a pas apprécié.

Sur la vidéo on l’entend alors dire : »« Oh, va apprendre à jouer au foot, toi ! ». Fatigué par toutes les critiques, Neymar avait alors perdu son sang froid et avait frappé le supporter Rennais.

Neymar, le spectateur qu’il a giflé porte plainte !

Décidément, Neymar aura eu beaucoup d’histoire avec la justice cette année. En début d’année une jeune femme portait plainte contre l’attaquant phare brésilien. Elle l’accusait de viol. Elle a même mis en place un stratagème assez fou pour faire tomber l’attaquant. La jeune femme l’a invité dans une chambre d’hôtel et a filmé la scène où il se dispute violemment. Elle essaie alors de faire avouer le crime au brésilien, mais ce dernier ne dit rien.

La justice vient de rendre son verdict, et la justice a classé l’histoire sans suite. Mais il devra surement faire face une nouvelle fois à la justice. Le spectateur qu’il a giflé il y a maintenant trois mois a décidé de porter plainte. Neymar risque donc 4 matchs de suspension, même s’il semble fort probable que la justice retienne la provocation de la part du spectateur.