Buzz
Partager sur

Neymar accusé de viol ? Risque-t-il la prison au Brésil ?

Partager
Partager sur Facebook

Dans une tempête médiatique depuis avoir été accusé de viol, Neymar le joueur du Paris Saint-Germain risque gros.

Depuis le 31 mai, le joueur du Paris Saint-Germain Neymar est dans la tourmente. En effet, depuis les accusations de viol d’une Brésilienne rien ne va plus.

L’affaire s’est déroulée à Paris, mais la jeune femme a porté plainte au Brésil. Juridiquement, Neymar Jr pourrait être condamné à une peine d’emprisonnement dans son pays. Selon nos confrères du Parisien l’affaire pourrait être jugée au Brésil, à la seule condition que le ministère fédéral (l’équivalent du parquet en France) se saisisse du dossier.

Quels sont les risques pour Neymar ?

L’attaquant du PSG risque gros. En effet, au Brésil les condamnations pour viol sans circonstances aggravantes sont entre six et huit ans de prison. Mais cela peut varier et aller jusqu’à trente ans, en fonction des circonstances. Ceci étant dit, Neymar risque d’autres condamnations en France et au Brésil. Le jeune homme de 27 ans, a diffusé des extraits de ses conversations avec la jeune femme. Dans les extraits publiés sur le compte Instagram du joueur le samedi 1 juin, on y voit des photos intimes de son accusatrice.

Neymar avait enregistré et diffusé cette vidéo afin de pouvoir se défendre, mais il se pourrait qu’il aggrave son cas. Cependant le joueur a supprimé la vidéo de son compte Instagram. Mais c’est trop tard, car elle est disponible via plusieurs médias et sur les réseaux sociaux.

Mais en pleine préparation de la Copa America avec le Brésil, Neymar JR tente de rester focalisé sur ses objectifs. Cependant malgré les accusations, il reçoit du soutien de parts et d’autres. Pour le moment, nous sommes au début de l’affaire; il est donc difficile de faire des pronostics. Mais une chose est certaine, l’attaquant parisien ne compte pas se laisser faire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🇧🇷

Une publication partagée par 3n310ta 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) le