fbpx
Buzz
Partager sur

NBA: panique à la parade des Raptors, des coups de feu retentissent !

NBA: panique à la parade des Raptors, des coups de feu retentissent !
Partager
Partager sur Facebook

Les Raptors célébraient leur victoire en NBA à Toronto mais un coup de feu est venu gâcher et affoler la parade en bmlessant deux personnes

On vous le racontait il y a peu. L’équipe de NBA des Raptors devenaient champions pour la première fois de leur histoire. Une victoire très attendue et très fêtée ! Notamment par le chanteur Drake, véritable fan de l’équipe de sa ville de Toronto.

Toronto a battu les Golden State et ainsi mis fin à leur sacre sur la NBA . En effet, au bout d’un match épique, ils ont remporté le premier titre de leur histoire. Même s’il s’agissait d’une victoire serrée avec 114 à 110 sur le parquet des Warriors, jeudi 13 juin. Ainsi ils ont remporté la finale 2019 sur le score de quatre victoires à deux au terme d’un match N.6 palpitant. Il s’agit aussi d’une première pour une équipe non-américaine.

NBA: La victoire des Raptors tourne au drame

Cette victoire a donc été célébrée par des millions de gens. Que cela soit sur les réseaux sociaux ou dans la rue ! En effet pour fêter le titre de la NBA 2 millions de fans sont descendus dans les rues. Et notamment sur le parvis de l’hôtel de ville de Toronto.

De la même manière que les Bleus l’ont fait sur les Champs Élysées, l’équipe de NBA a convié tous leurs supporters. Les festivités se sont déroulés dans l’euphorie.une belle journée avec des activités et la possibilité de voir au loin leurs idoles.

Cependant, un coup de feu a retenti. Et ce dernier a provoqué un mouvement de foule. Les personnes ont pris peur, et ont cru à un massacre. Néanmoins la police locale a donné plus d’informations. Le coup de feu a blessé deux personnes, mais leur vie n’est pas en danger.

Deux suspects ont été arrêtés et avec leurs deux armes à feu Le discours des joueurs a été interrompu, avant de reprendre quelques minutes plus tard. La parade a été jusqu’à son terme. On ne connait pas encore le motif de ce geste.