fbpx
Buzz
Partager sur

Morning News: première moisson pour les Français à Rio 2016, la FFT au bord du scandale et polémique autour du dopage en natation

Morning News: première moisson pour les Français à Rio 2016

première moisson pour les Français à Rio 2016, la FFT au bord du scandale et polémique autour du dopage en natation

Comme chaque matin MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce mercredi 10 août 2016: première moisson pour les Français à Rio 2016, la FFT au bord du scandale et polémique autour du dopage en natation.

Première moisson pour les Français à Rio 2016

On l’attendait et elle fait du bien ! La première moisson française de médailles aux JO de Rio 2016 est arrivée lors du mardi 9 août. La délégation française a ainsi décroché cinq médailles dont deux en or, une en équitation et une seconde en canoë. L’équitation remporte aussi une seconde médaille en argent complétant les JO d’une équipe de France convaincante. L’escrime met fin à huit ans de disette en remportant le bronze en épée masculine individuel et le judo a ouvert son compteur avec une médaille d’argent. Avec cette journée prolifique, la France remonte ainsi au tableau des médailles et rejoint le top 10 avec la neuvième place, à seulement une médaille d’or de la Russie et e l’Italie, respectivement 5 et 6ème.

La FFT au bord du scandale

La polémique a démarré au match de Benoît Paire. En effet, aucun membre de la Fédération Française de Tennis n’est venu assister au match du joueur comptant pour les JO de Rio 2016. Les multiples rumeurs ont enflé au point que des soupçons de dopages pesaient sur le tennisman qui s’est incliné face à l’Italien Fabio Fognini. Laurent Luyat sur France 2 s’est empressé de communiquer sur un éventuel problème sans pour autant donner plus de détails, avant que le DTN de la fédération, Arnaud Di Pasquale annonce la sentence. Le joueur n’ayant pas respecté les consignes de vie de l’équipe de France de Tennis à Rio 2016, il est tout simplement exclut de la sélection… Ce à quoi le principal intéressé a déclaré: « Je m’en fous » !

Polémique autour du dopage en natation

Si Camille Lacourt avait lancé un pavé dans la mare en annonçant que le Chinois Sun Yan était un athlète dopé, ses propos ont été repris par Michael Phelps, ainsi que le champion australien Mack Horton. Cette fois, c’est autour de Philippe Lucas, ancien entraineur de champions aujourd’hui consultant pour France Television qui déclare: « Tu crois qu’il n’y a que les Russes et les Chinois, hein? Alors arrêtez de prendre les gens pour des cons », explique l’homme qui semble exaspéré de l’image véhiculé par son sport lors de ces Jeux de Rio 2016.

Crédit photo: AFP