fbpx
Buzz
Partager sur

Morning news: Lavillenie ne digère pas la perte de son titre à Rio 2016, nouveau scandale en natation et mouvement de foule à Juan-Les-Pins

Morning news: Lavillenie ne digère pas la perte de son titre à Rio 2016, nouveau scandale en natation et mouvement de foule à Juan-Les-Pins
Partager
Partager sur Facebook

Ce qu'il faut retenir de l'actualité du mardi 16 août 2016: Lavillenie ne digère pas la perte de son titre à Rio 2016, nouveau scandale en natation et mouvement de foule à Juan-Les-Pins après l'explosion de pétards.

Comme chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Dans le Morning News de ce mardi 16 août 2016: Lavillenie ne digère pas la perte de son titre à Rio 2016, nouveau scandale en natation et mouvement de foule à Juan-Les-Pins après l’explosion de pétards.

Lavillenie ne digère pas la perte de son titre à Rio 2016

Il avait remporté l’or à Londres au saut à la perche… Mais Renaud Lavillenie, le champion français, n’a pas pu conserver son titre à Rio 2016. Hier soir, l’athlète originaire de Clermont-Ferrand a chuté face au Brésilien Thiago Da Silva qui a franchi une barre de 6,03m. Une performance incroyable pour cet athlète qui n’avait jusque là passé les 5,93m. Mais pour le perchiste français, cela ne passe pas, surtout vis à vis du public. « Quand tu te fais huer quand tu pratiques ton sport, il y a une vraie déception et une vraie frustration que de voir qu’aux Jeux, ici, il n’y a aucune valeur de respect ni de fair-play de la part du public », explique l’athlète tricolore qui affirme avoir été perturbé par le public brésilien de Rio 2016 en se faisant siffler à chacun de ses passages. En attendant, il avoue tout de même que « ce qui prédomine, c’est la satisfaction d’avoir fait le concours qu’il fallait, d’avoir tout donné et de repartir de Rio avec une médaille d’argent alors que j’aurais aussi pu ne rien avoir. C’est ma deuxième médaille olympique, une performance qu’il ne faut pas dénigrer ».

Nouveau scandale en natation

Pour débuter, c’est la joie… Puis vient ensuite l’incompréhension et la déception pour la nageuse en eau libre, Aurélie Muller. En effet, après 10 km et plus de deux heures de course, la Française se bat avec l’italienne pour la seconde place et la médaille d’argent. A la touche, c’est la française qui domine mais cela ne plait pas à la fédération italienne qui espère récupérer une médaille d’argent lors de ces JO de Rio 2016. Elle invoque alors la gêne de la française sur la nageuse rivale. Une décision que les juges n’ont pas hésité à trancher en disqualifiant la française et en l’éjectant ainsi du podium. Si la déception est grande, le clan tricolore cri au scandale. En effet, la disqualification de la française permet à une brésilienne de monter sur le podium… De plus les infrastructures installées par les commissaires de Rio 2016 n’étaient pas bonnes et la trajectoire d’Aurélie a été influencée par une mauvaise disposition des bouées, ce qui l’a forcée à se rabattre sur sa rivale. Pour la fédération, une réclamation a été portée, même si celle-ci a peu de chance d’aboutir…

Mouvement de foule à Juan-Les-Pins après l’explosion de pétards

Mouvement de panique à Juan-Les-Pins où des pétards ont explosé dans le centre-ville de cette station balnéaire du sud de la France. De nombreuses personnes ont été légèrement blessées. L’incident est survenu vers 22h30. Il s’est produit dans le quartier de la Pinède fréquenté par les touristes pour son festival de jazz et ses bars de nuit. Selon Nice Matin, ce sont au moins 42 personnes qui ont été blessées, parmi lesquelles une femme enceinte a été grièvement atteinte. La peur des attentats est présent sur la Côte d’Azur après celui de Nice qui s’est produit le 14 juillet dernier lors du feu d’artifice de la ville. C’était le deuxième attentat le plus meurtrier depuis celui de Paris le 13 novembre dernier.