Buzz
Partager sur

Monaco: Un supporter refoulé du stade à cause du maillot des Bleus !

Partage
Partager sur Facebook

Un supporter habitué du stade Louis II de Monaco a été refoulé alors qu'il voulait assister à ASM-OM. Découvrez pourquoi…

Voilà une histoire triste. Un abonné septuagénaire du stade Louis II de Monaco a dû essuyé un terrible « non » de la part de la sécurité. Alors qu’il s’apprêtait à assister à ASM-OM, muni de son beau maillot de la France, le supporter a dû faire marche arrière. En effet, la sécurité a dû le renvoyer, pour respecter certaines règles.

Monaco : Renvoyé pour porter un maillot de l’Equipe de France

Ce supporter se souviendra bien de cette dernière rencontre de la 4e journée de Ligue 1. Enfin, pas pour les bonnes raisons. Les journalistes de Monaco-Matin révèlent comment et pourquoi un abonné du stade s’est vu refuser le droit d’accéder à sa tribune.

Alors, voilà qu’il a fait face à la justice expéditive des agents de sécurité. Certains d’entre nous savent combien il est difficile de se prendre un « Ca ne va pas être possible » à l’entrée d’une boîte parisienne huppée alors qu’on a passé plus d’une heure dans la salle de bain pour cette soirée. Mais pour ce supporter c’est bien pire ; renvoyé à la maison alors qu’il est un habitué de longue date. Aucune justice.

Les raisons de ce refus

Alors, pourquoi ? Tout simplement parce qu’un texte de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme interdit certaines choses. Les spectateurs ne doivent pas porter d’autre maillot que celui du domicile lorsqu’ils ne se trouvent pas dans un parcage réservé aux visiteurs. Pour limiter et éviter la « la prolifération d’échauffourées et de troubles à l’ordre public, de gravité fluctuante, que ce soit à l’intérieur du stade mais également aux abords immédiats de m’enceinte sportive »

Néanmoins, il a quand même pu rentrer ! Oui le début de l’article était une petite blague, le supporter n’a pas dû rentrer chez lui. Mais celui-ci a tout de même dû retourner son maillot et porter une veste par-dessus afin d’accéder à sa place.