fbpx
Buzz
Partager sur

Marseille: un joueur de football poignardé sur un terrain

Marseille: un joueur de football poignardé sur un terrain
Partager
Partager sur Facebook

Un footballeur de 26 ans a reçu des coups de couteau lors d'un match amateur à Marseille, au stade Jean-Bouin dans le 8eme arrondissement.

D’après le site du journal La Provence, le jeune footballeur est entre la vie et la mort.

Marseille: une rixe dans un match amateur

L’agression a eu lieu le soir du samedi 29 août au Stade Jean-Bouin, dans le 8e arrondissement marseillais. Une rixe est survenue entre deux joueurs d’équipes opposées. L’un d’entre eux a sorti un couteau et a blessé le jeune homme à 4 reprises à l’abdomen et aux bras. La victime a été transportée par les marins-pompiers à l’hôpital de la Timone à Marseille.

La victime a subi une opération chirurgicale et devrait s’en sortir. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’auteur présumé des coups est toujours en fuite, et connaissait la victime.

Un autre incident dans la même semaine à Marseille

Toujours dans le 8e arrondissement de la ville phocéenne, deux adolescents avaient été braqués durant un match de foot avec leurs agresseurs, le mardi 25 août. Deux adolescents de 14 ans jouaient tranquillement près du Stade Jean Bouin. Ils sont rejoints par cinq autre jeunes pour entamer une partie, mais la situation s’emballe au bout d’une demi-heure.

Un des jeunes sort une arme à feu de son sac et met en joue l’un des deux adolescents. L’agresseur l’aurait menacé de lui tirer deux balles dans la tête. L’autre adolescent tente de calmer le jeu, mais les assaillants décident de dérober leurs affaires personnelles, à savoir de l’argent et un portable, avant de s’enfuir, en laissant les deux victimes terrorisés.

En avril 2015, France-Info avait réalisé un reportage sur les violences envers les arbitres. Dans le reportage, on voit un certain Johan Dewolf, ancien arbitre amateur, s’exprimer. Il raconte comment il a arrêté le football il y a deux ans: « On m’a donné un coup de poing, je suis tombé. J’ai voulu me relever en me mettant sur le côté. Il est arrivé derrière, il m’a mis un coup de pied dans le dos, dans la nuque et dans la tête. » L’agresseur était parvenu à s’enfuir.

D’après l’enquête, plus de 350 agressions d’arbitres ont lieu chaque année dans l’hexagone.

Photo DR