fbpx
Buzz
Partager sur

Luca Zidane: ses rares confidences sur son nom « difficile à porter » !

Luca Zidane: ses rares confidences sur son nom
Partager sur Facebook

Lucas Zidane s'est confié dans les pages de l'Equipe, de rares confidences dans lesquelles il évoque ce nom de famille pas si simple !

Luca Zidane a accordé une interview à l’Equipe, durant laquelle il s’est confié sur sa carrière. Mais aussi sur ce nom de famille parfois difficile à porter malgré le prestige ! On vous explique.

Luca Zidane à les pieds sur terre, son souhait comme il l’a expliqué dans les pages de l’Equipe, c’est de se faire un nom seul !« Je veux déjà qu’on parle de moi pour moi », le jeune footballeur souhaite exister pour ce qu’il est lui-même. Non pas pour la carrière passée de son père. Ainsi il a révélé la raison pour laquelle son nom de famille n’apparaissait pas sur son maillot.

En effet le jeune homme préfère inscrire « Luca » plutôt que « Zidane » à l’arrière de ses maillots. Le gardien de but du Real Madrid est d’ordinaire très discret comme le reste de sa famille. Il a donc fait une petite entorse pour L’Equipe !  « Je veux déjà qu’on parle de moi pour moi. Pour mes frères, je pense que c’est pareil. Mais on est comme tous les enfants : on admire notre père. » explique t-il.

Luca Zidane souhaite se faire son propre nom !

« On sait qu’il a été incroyable comme joueur. C’est notre idole. Mais on veut essayer de faire chacun notre carrière« , explique Luca Zidane avant d’adresser un petit mot à celle qui les suit depuis qu »ils sont jeunes (les 4 frères Zidane). Il s’agit de sa maman Véronique qui baigne dans le foot autant avec son mari, qu’avec ses 4 fils ! « Elle en avait un peu marre parfois, surtout quand elle devait en plus nous emmener au foot puis regarder tous nos matches. Mais c’est notre passion. Elle aime ce qu’on aime. » déclare-t-il.

Mais ce n’est pas tout, dans cette entrevue Lucas Zidane parle d’un possible retour dans son pays d’origine ! « J’aime l’Espagne mais je me sens français. Je suis en Espagne depuis l’âge de 3 ans mais mes habitudes sont françaises. Je passe l’essentiel de mes vacances dans mon pays depuis que je suis petit. L’année prochaine, ça me plairait (…) d’aller poursuivre ma carrière en France. J’avais déjà eu quelques contacts ». Affaire à suivre !

 

Voir cette publication sur Instagram