Buzz
Partager sur

Jean-Michel Aulas énervé répond aux attaques des supporters de Monaco!

Partage
Partager sur Facebook

Après la défaite de Lyon face à Monaco, Jean-Michel Aulas a dû faire face à quelques critiques auxquelles il a rapidement répondu...

Dimanche soir, l’AS Monaco s’est imposé face à L’Olympique Lyonnais. Un succès plutôt logique car ils ont dominé pendant la totalité du match. Une victoire donc bien mérité de 2 buts à 0 pour les Monégasques. Une victoire qui a fait plaisir aux fans du club. Qui ont alors chambré Jean-Michel Aulas. Ce dernier n’a pas vraiment apprécié. Et leur a répondu, plutôt énervé… MCE vous en dit plus.

Jean-Michel Aulas énervé par le score final

Décidément avec les Lyonnais, c’est tout ou rien. Et malheureusement pour l’Olympique Lyonnais ce dimanche c’était rien. Avec un match plutôt décevant. L’OL a logiquement perdu contre l’AS Monaco. Avec un score de 2-0 qui a clôturer cette 26e journée de Ligue 1. Le club monégasque de son côté a montré de très belles prouesses. Aussi, on devine qu’ils n’auront pas vraiment de mal à se maintenir. L’ouverture de score de Martins face à une équipe lyonnaise pas vraiment réceptive a donné le ton. De plus, l’OL perdait Marçal sur blessure après seulement 10 minutes de jeu. Dès le départ, on sentait les Monégasques plus inspirés. Et plus chanceux pour cette rencontre.

Un score final qui n’a pas manqué d’énerver Jean-Michel Aulas. Ce dernier qui devait subir les moqueries des fans du club adverse. A fini par craquer. Aussi, il a répondu de manière plutôt ferme aux fans de l’AS Monaco…

Jean-Michel Aulas répond aux supporters monégasques

Après un match dominé par Monaco. L’après match a lui aussi donné lieu à une scène plutôt marrante. Dans le stade Louis II, les supporters monégasques fêtaient leur victoire. Aussi, ils vannaient le président du Club Lyonnais Jean-Michel Aulas. Et ce dernier, déjà bien remonté n’a pas hésité à répondre :

« Et vous, vous êtes combien au classement » a alors déclaré le président du club lyonnais aux supporters monégasques.

Une façon alors bien ferme d’exprimer son ras-le-bol vis-à-vis des critiques du camps adverse…