fbpx
Buzz
Partager sur

France-Albanie: pourquoi le mauvais hymne a été diffusé ?

France-Albanie: pourquoi le mauvais hymne a été diffusé ?
Partager
Partager sur Facebook

A l'occasion du match France-Albanie, l'hymne andorran a retentit au Stade de France. Une erreur aux répercussions multiples.

La France recevait l’Albanie samedi dernier au Stade de France. Mais la soirée a été marquée par des événements extra-sportifs dommageables. D’un point de vue sportif, les Bleus ont assuré une soirée parfaite. MCE TV vous donne tous les détails !

Grâce à un but rapide de Coman, la France a pu dérouler (4-1), face aux albanais. Le néo-tricolore Ikoné y est même allé de son but (85ème). Et ça pour sa 1ère sélection en bleu. C’est lors des hymnes d’avant-match qu’une bévue a échauffé les esprits… Les joueurs albanais ont eu la mauvaise surprise d’entendre résonner l’hymne… andorran.

Une erreur très mal gérée puisque le speaker du Stade de France a présenté ses excuses aux supporters… arméniens. Nouvelle boulette ! Ces deux bévues ont plombé l’ambiance et fait enrager le parcage albanais. On peut les comprendre ! Les joueurs, ahuris, sont tout de même restés pro en attendant la diffusion du bon hymne. Un couac qui aura quand même retardé le coup d’envoi de 7 minutes.

France – Andorre, c’est pour demain !

Si Didier Deschamps et Noël Le Graët se sont excusés auprès de leurs homologues, la chose a tout de l’incident diplomatique. Emmanuel Macron a aussi présenté ses excuses au Premier ministre albanais Edi Rama. « Le président Macron m’a présenté ses sincères excuses pour la gaffe scandaleuse de la FFF ».

Mais comment expliquer une telle erreur ? Car si la France recevait l’Albanie ce samedi, elle recevra les joueurs andorrans demain. Le retour sera l’occasion de diffuser, à bon escient cette fois, l’hymne de la Principauté d’Andorre. L’erreur doit donc venir d’une inversion des hymnes de ces deux pays, alors qu’ils joueront chacun à quelques jours d’intervalles dans le même stade.

Une occasion pour les joueurs de conforter leur avance en tête du groupe H et à la régie du Stade de France de se rattraper.