Buzz
Partager sur

Football: Emmanuel Macron veut suspendre les matchs en cas d’insultes homophobes ou de racisme !

Football: Emmanuel Macron veut suspendre les matchs en cas d’insultes homophobes ou de racisme !
Partager
Partager sur Facebook

A France Info, Emmanuel Macron, se dit favorable à l’arrêt immédiat des matchs en cas d’insultes homophobes ou de racisme

En 2019, le racisme et l’homophobie dans le sport est toujours un fléau. D’autant plus dans le football. Ce ne sont certainement pas Kalidou Koulibaly ou Prince Gouano qui diront le contraire. Le premier, victime de cris de singes durant une rencontre opposant son équipe de Naples à l’Inter Milan cette année. Eh le second, victime de cris similaires face à Dijon en Ligue 1, cette année aussi.

Face à cette calamité, la Ministre des Sports, Roxane Maracineanu, souhaite faire une réforme permettant d’arrêter immédiatement un match de football, ou d’une autre compétition, en cas de racisme ou d’homophobie. Le Président de la République, Emmanuel Macron, vient justement de faire savoir au micro de France Info, qu’il était favorable à ce « combat »:

 « S’il faut, dans ce cas, systématiquement arrêter les matchs  ? Oui. Je suis en soutien de ce qu’a dit la ministre. On ne peut pas s’habituer à l’homophobie et au racisme sous prétexte qu’on serait dans un stade de football. Il n’y a aucun sport dont l’ADN, dont les racines, dont l’esprit est le discours de haine. On se bat partout dans la société contre l’homophobie et le racisme et on l’accepterait dans les stades  ? Bien sûr que non  ! »

Football: Raheem Sterling propose des solutions contre le racisme

Hormis l’arrêt momentané des matchs, en cas de racisme ou d’homophobie, existe-t-il d’autres solutions pouvant « effrayer » les pseudo-supporters en cas de dérapage ? Raheem Sterling, joueur de Manchester City en a proposé.

Pour lui, en cas de racisme ou autre, il faudrait se montrer plus ferme. Menaçant de reléguer une équipe ou la priver de titre de champion comme il l’explique dans le Times:

 « Cela peut paraître dur, mais quel supporter va risquer de se comporter de façon raciste si cela peut reléguer son équipe ou ruiner ses chances de titre ? Les petites amendes ne causent aucun dommage aux clubs ou aux nations, mais un groupe de personnes a l’argent pour peser : les sponsors. La prochaine fois qu’un club ou une instance dirigeante n’agira pas de manière appropriée contre le racisme, j’aimerais bien voir ces entreprises retirer leur argent et prendre position moralement ».