Buzz
Partager sur

FC Barcelone: Malcom, ému aux larmes après son premier but !

FC Barcelone: Malcom, ému aux larmes après son premier but !
Partage
Partager sur Facebook

Mardi, Malcom marquait son premier but avec son nouveau club, le FC Barcelone. Le Brésilien était ému aux larmes, suite à un début de saison difficile

Malcom pourrait bien avoir enfin lancé sa saison avec le FC Barcelone. Acheté pour pas moins de 41 millions d’euros aux Girondins de Bordeaux, le Brésilien était en train de vivre un véritable cauchemar. Seulement 114 minutes de jeu pour lui depuis le début de la saison. Il ne faisait clairement pas partie des tactiques du coach Ernesto Valverde et certains supposaient même qu’il partirait dès cet hiver. Mais c’est en tant que sauveur que Malcom est désormais considéré à Barcelone. Après son but inscrit face à l’Inter Milan. Il a réussi, là où ses coéquipiers ont échoué, en seulement 90 secondes après être entré en jeu. Emu aux larmes après sa réalisation, il n’a pas manqué de laisser un message à son coach à la fin du match.

FC Barcelone : Malcom lance un appel à son coach

Le Brésilien espère bien avoir prouvé de quoi il était capable à son entraîneur. Malcom souhaite avoir plus de temps de jeu et n’a pas hésité à le faire savoir en interview, quelques minutes après le match de Ligue des Champions. Déclarant notamment : « Je veux jouer plus. Chaque jour, je m’entraîne pour pouvoir montrer que j’ai les qualités pour être dans ce groupe. »

Il également ms fin aux rumeurs d’un potentiel départ cet hiver : « Rien dans ma vie n’a été facile. Mon rêve au Barça commence, mon rêve est de faire de grandes choses. ».

FC Barcelone : Malcom, soutenu par ses coéquipiers

Mais dans cette période compliquée, Malcom a tout de même pu compter sur le soutien de ses coéquipiers. Malgré son début de saison difficile, le Brésilien a toujours été soutenu par le reste de l’équipe. Sergio Busquets, a d’ailleurs souhaité féliciter son partenaire, en indiquant qu’il travaillait énormément à l’entraînement :

« Nous sommes tous très heureux pour Malcom. Ses larmes nous ont émus. Il n’a pas le temps de jeu qu’il mérite, mais à l’entraînement, c’est lui qui travaille le plus. C’est un bon garçon ».