Buzz
Partager sur

FC Barcelone: le fils de Messi supporte le Real Madrid !

FC Barcelone le fils de Messi supporte le Real Madrid !FC Barcelone le fils de Messi supporte le Real Madrid !
Partager
Partager sur Facebook

Le FC Barcelone n'est pas soutenu par le fils du joueur iconique Lionel Messi. Le jeune Mateo supporte en revanche l'équipe du Real Madrid.

Le FC Barcelone ne peut pas compter sur le soutient du fils cadet de Lionel Messi. Et oui Mateo trahit ouvertement son père en choisissant l’équipe du Real Madrid plutôt que l’équipe dans laquelle son père est une tête d’affiche. L’expression les chiens de font pas des chats ne colle décidément pas chez la famille Messi.

Encore tout jeune, Mateo 3 ans, a pourtant son propre caractère et ses propres goûts. Il ne suit en aucun cas ceux de ses parents, pour le bonheur de l’adversaire redoutable du FC Barcelone. Pourtant depuis le début de sa carrière, Lionel Messi n’a jamais changé d’équipe, il reste fidèle à son club.

FC Barcelone : Un Messi de moins

Lionel Messi confie au média Tyc Sports une anecdote assez drôle sur la manière dont la famille vit les matchs de foot quand ils sont à la maison. « L’autre jour, nous jouions à la maison et Mateo m’a envoyé une pique en pleine face. On tapait le ballon et il m’a dit ‘Je suis pour Liverpool, je suis pour Liverpool’ qui venait de nous battre.  C’est pour ça que je dis qu’il ne s’en rend pas encore bien compte Il m’embête aussi avec Valence ‘eh, Valence a gagné, yes«  ! », déclare-t-il avec amusement.

5 fois Ballon d’Or, le papa de Mateo avoue que son autre fils de 6 ans est quant-à lui complètement fan de FC Barcelone. Alors que Mateo préfère l’équipe adverse historique ! « A la télévision, quand il voit les buts de Madrid, il crie sur son frère. Quand nous regardions le Real, il criait sur les buts et Thiago bouillait. Il criait ‘But de Madrid’ et regardait son frère pour voir s’il s’énervait. Je ne sais pas d’où vient cette passion. Mais il devient un fan de Madrid et cela rend fou son frère« , confie-t-il.

Une faille dans l’éducation ou une affirmation de soi très précoce ? Nous le saurons quand petit Mateo deviendra grand !