fbpx
Buzz
Partager sur

Euro 2016: les cinq choses à retenir du premier tour de la compétition

Euro 2016: les cinq choses à retenir du premier tour de la compétition

Les phases de poules de l'Euro 2016 sont terminées… Place maintenant aux huitièmes de finale de la compétition. Mais voici ce qu'il faut retenir des deux premières semaines de la compétition.

Islande, France, coup de gueule de Ronaldo, Pelouses… Si le spectacle a parfois été un peu lent à démarrer, l’Euro 2016 a laissé des traces sur les terrains comme en tribune. Voici les cinq faits (sportifs) à retenir des deux premières semaines de compétition.

1 La France se qualifie facilement pour la suite de l’Euro 2016

Si la France organise l’Euro 2016, elle doit à tout prix faire bonne figure voire même gagner. Et si les Bleus n’ont pas réellement séduit lors de ce premier tour, ils ont tout de même fait le job. Après une première victoire dans les dernières minutes face à la Roumanie (2-1), l’équipe de France a dû aller jusqu’au bout du suspens pour battre l’Albanie (2-0). Pour conclure le premier tour de l’Euro 2016, les Bleus se sont assurés la première place du groupe en arrachant le nul face à la Suisse (0-0). Espérons mieux pour le prochain tour face à l’Irlande.

2 La surprise Islandaise

C’est un pays de 300 000 habitants qui ne compte que 100 joueurs pro… Mais les Islandais ont créé la surprise en se qualifiant pour la suite de l’Euro 2016. Si le premier match avait vu la nation scandinave faire match nul face au Portugal, les Islandais ont réalisé l’exploit de faire un second match nul face à la Hongrie (1-1), avant d’arracher sa qualification dans les derniers instants face à l’Autriche (2-1)… La joie du commentateur Islandais en dis long sur l’exploit de cette équipe à l’Euro 2016.


Koreus.com

3 Le scandale des pelouses

Lille, Marseille et Nice ont eu des pelouses catastrophiques et peu dignes d’une compétition internationale. Si les jardiniers ont été raillés, ceux-ci ce sont défendus directement, lançant une nouvelle polémique autour de l’UEFA… La Société Française des Gazons (SFG) a même attaqué dans un communiqué le consultant mandaté par l’UEFA et reprochent aux organisateurs de « se dédouaner en jetant le discrédit sur (…) les référents pelouses français. Cette position est pour le moins scandaleuse, quand on sait que ceux-ci ont été systématiquement écartés de toute prise de décision et leurs conseils méprisés ». En effet, les pelouses dégradés ont été installées à la demande de l’UEFA alors que les jardiniers des stades avaient averti de la non-compatibilité de celles-ci…

4 La frayeur du Portugal

On attendait un Cristiano Ronaldo impressionnant et avide d’offrir un titre au Portugal… Mais les Portugais ont échappé de peu à la disqualification dans leur groupe dans lequel ils partaient pourtant favoris. Après un nul face à l’Islande (1-1) ainsi que face à l’Autriche (0-0), les coéquipiers de CR7 ont arraché la qualification face à la Hongrie (3-3). Une qualification mais aucune victoire pour une équipe favorite qui montre déjà des signes de tensions, à l’image des différentes frasques dans la presse…

5 Un tableau compliqué pour les Bleus

Le tableau des huitièmes de finale a été dévoilé dans son intégralité. Si la nouvelle formule de l’Euro 2016 a laissé de nombreuses interrogations sur le calcul des qualifications, la France affrontera l’Irlande. Un match à sa portée mais qui obligera les Bleus à affronter l’Angleterre au tour suivant puis l’Allemagne ou l’Espagne ou même l’Italie en demi-finale. Car dans ce tableau, les principaux favoris se retrouvent du même côté, laissant le champs libre aux Croates ou aux Belges…

Le tableau:

Suisse – Pologne
Croatie – Portugal

Pays de Galles- Irlande du Nord
Hongrie-Belgique

Allemagne – Slovaquie
Italie – Espagne

France – Irlande
Angleterre – Islande