fbpx
Buzz
Partager sur

Euro 2016: Benzema pense que Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de Français

Euro 2016: Benzema pense que Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de Français

Benzema pense que sa non-sélection pour les Bleus à l'Euro est simple… "Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France".

Si Eric Cantona avait déjà soulevé une vive polémique après avoir annoncé que Didier Deschamps était raciste (après la non-sélection de Benzema et Ben Arfa ndrl), cette fois-ci c’est le principal intéressé qui s’est emporté dans une interview au journal sportif madrilène Marca. « Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France. Il faut savoir qu’en France le parti d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des dernières élections. Mais je ne sais pas si c’est une décision individuelle de Didier, car je m’entends bien avec lui, et avec le président. Je m’entends bien avec tout le monde »… Si Benzema a tout de suite expliqué qu’il ne voyait pas en Didier Deschamps quelqu’un de raciste, il a cependant jugé que sa non-sélection était relative à une forme de racisme en France.

Benzema considère que sa non-sélection comme une déception

« La France va se rendre compte qu’elle a été injuste avec moi. J’ai déjà subi le contrecoup de la Coupe du monde 2010, mais l’Euro, c’est encore plus dur. C’est l’une des plus grandes déceptions que j’ai eues, sans aucun doute », a ensuite lâché Benzema qui ne semble pas avoir digéré la décision du sélectionneur des Bleus. « Mais bon, il faut se relever et j’espère aller le plus loin possible dans ma carrière. On me critique beaucoup en France, moi, ma famille, mon entourage, mais si j’étais une mauvaise personne, mal conseillée, je n’en serais pas là aujourd’hui. Cinq années à Lyon, sept à Madrid, à gagner des titres », a ensuite ajouté le footballeur dans cette interview. Une manière de rappeler son palmarès et ses performances sportives.

La non sélection de Benzema par rapport à la justice

Malgré tout, la non sélection de Benzema avec les Bleus est notamment lié à l’histoire de la sex-tape de son ancien coéquipier, Mathieu Valbuena, dans laquelle il a été entendu par la justice. Si la suspicion d’une condamnation est encore possible, le joueur se dit victime de l’attaquant Lyonnais: « dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qu’il s’est passé, qui connait la vérité, c’est Valbuena. Il a joué un rôle, il n’a pas dit la vérité, et tout vient de là. J’ai voulu l’aider, rien de plus, et l’histoire s’est retournée contre moi ». Benzema est soupçonné d’avoir joué le rôle d’intermédiaire entre Mathieu Valbuena et celui qui le faisait chanter sur la sex-tape, une connaissance du footballeur madrilène.