Buzz
Partager sur

Cristiano Ronaldo soutient-il la cause palestinienne ?

Cristiano Ronaldo soutient-il la cause palestinienne ?
Partager
Partager sur Facebook

Mastodonte du football mondial, Christiano Ronaldo est une légende vivante. Aujourd'hui, certains se questionnent sur ses positionnements...

Star internationale du football, Cristiano Ronaldo n’a plus besoin de faire ses preuves. Néanmoins, sa vie privée reste fantasmé par beaucoup. Et les rumeurs vont bon train à son sujet.

A l’ère où les fake news se propagent à grande vitesse, une information a fait le tour de la toile ces derniers jours. Cela concerne bien évidemment Cristiano Ronaldo et son point de vue au sujet de la Palestine. En effet, certains prétendent qu’il aurait fait un incroyable don au pays pour le mois du Ramadan. 

Cristiano Ronaldo soutient-il vraiment la Palestine ?

A partir d’un tweet d’une association nigériane, de nombreux médias se sont emballés. En effet, dans plusieurs régions du monde, l’information concernant le supposé don de Cristiano Ronaldo à la Palestine s’est répandue très rapidement.

Ainsi, on apprend qu’il aurait donné 1,5 millions d’euros à la bande de Gaza. Le tweet précise même : « derrière chaque personne à succès, vérifiez où va son argent ». Comme le rapporte AJ+ France dans une vidéo récapitulative, l’information n’a pas pu être clairement confirmée par l’association.

Interrogée par LCI au sujet de la véracité de l’info, cette dernière n’a jamais su répondre. Onwadan’s Charity Fondation précise même : « On a vu l’information sur Internet, donc on l’a copiée et partagée ». Des propos qui prouvent à quel point les fake news peuvent vite se répandre et devenir crédibles aux yeux de certains.

Pareillement, les photos où Cristiano Ronaldo semblait se montrer fièrement en fervent soutien de la Palestine seraient des montages. Dans tous les cas, le don a été démenti par l’agence de gestion des intérêts de Ronaldo, toujours selon la branche française d’AJ+.

Finalement, le joueur ne semble pas vouloir se prononcer sur le sujet et semble surtout favoriser les actes aux paroles. En effet, en 2016, il venait en aide à un enfant palestinien, déchus de sa famille et de ses repères. De quoi prouver que la générosité et la bienveillance n’ont pas de frontière…