Buzz
Partager sur

Coupe du Monde 2018: Après France – Argentine Adil Rami a joué nu à Fortnite !

Partager
Partager sur Facebook

Après la victoire des Bleus contre l'Argentine en Coupe du Monde, Adil Rami a avoué avoir joué complètement nu à Fortnite !

Après la victoire des Bleus contre l’Argentine en Coupe du Monde, Adil Rami a avoué avoir joué complètement nu à Fortnite !

Coupe du Monde 2018: Adil Rami raconte la nuit de folie après France – Argentine !

On ne l’a pas vu jouer une seule seconde sur le terrain. Pourtant, Adil Rami a fait parler de lui pendant cette Coupe du Monde en Russie ! Le Marseillais a fait parler son talent humoristique pendant le Mondial. Et cela a du se faire ressentir dans la bonne ambiance qui animait les Bleus !

Le défenseur des Bleus, véritable bout-en-train de l’équipe, a raconté la nuit du 30 juin au 1er juillet. Juste après la victoire contre l’Argentine.

Invité sur le plateau de TF1, le compagnon de Pamela Anderson a fait rire tout le plateau avec ses anecdotes à mourir de rire ! Ainsi, après le match, une quinzaine de joueurs de l’équipe de France sont allés manger au restaurant. En revenant vers 4h du matin, Adil Rami raconte donc la suite du programme : « Moi, j’ai été fidèle à moi-même : mon casque, nu et j’ai joué à Fortnite dans ma chambre ! »

Coupe du Monde 2018: Nuit de folie après France Argentine !

Mais les coéquipiers de Rami n’avaient pas le même programme. Ils se mettent à chanter dans les couloirs de l’hôtel. Allant de chambre en chambre, ils réveillent tous les joueurs et mettent un gros bordel dans la nuit !
« Je sentais la tempête arriver vers moi, continue Adil Rami. Dès qu’il y en avait un qui avait le malheur d’ouvrir sa porte, ils retournaient les lits ». Et lorsqu’ils arrivent enfin à la chambre du Marseillais, celui-ci les a accueillis avec un extincteur ! « Sécurité contre les gamins. Quand ils sont rentrés… Ghostbusters » !

Mais la fumée provoquée par l’extincteur et le produit qu’il contenait à failli coûter très cher aux Bleus ! « C’était une chicha ! Et encore, c’est gentil, c’était plutôt le Vélodrome ! On ne voyait même pas à un mètre dans les couloirs » ! Les agents de sécurité ont du intervenir tout comme les pompiers et la police ! Les joueurs, eux, s’amusaient dans les couloirs. Mais ils ont reçu l’ordre de sortir de l’hôtel !

Adil Rami a alors compris qu’il était sans doute allé trop loin. « Je me suis dit : ‘je suis mort’. J’étais dans la merde ! », a-t-il expliqué. Mais, au final, on peut se dire que cela a permis de souder les joueurs. Et c’est maintenant une belle anecdote à raconter !