fbpx
Buzz
Partager sur

Coupe du Monde 2018: « Je rote, je pète » Antoine Griezmann se lâche après la finale !

Coupe du Monde 2018:
Partager
Partager sur Facebook

Après la victoire en finale de Coupe du Monde, Antoine Griezmann et Adil Rami ont fait le show devant la presse et c'est à mourir de rire !

Après la victoire en finale de Coupe du Monde, Antoine Griezmann et Adil Rami ont fait le show devant la presse et c’est à mourir de rire !

Coupe du Monde 2018: Antoine Griezmann et Adil Rami à mourir de rire après la finale !

Après la finale de la Coupe du Monde, Antoine Griezmann et Adil Rami ont fait le show devant les caméras et les micros des médias ! L’attaquant des Bleus, avec l’aide du bout-en-train de l’équipe de France, a décrit sa journée avant le match face à la Croatie. Et les réponses sont exceptionnelles !

Antoine Griezmann, aidé de son coéquipier Adil Rami, a résumé sa journée d’avant finale. La scène est surréaliste quand Grizou nous explique qu’il a dû se lever à 11 heures, à cause d’un « con ou d’un fou » qui a tapé à sa porte ! On le sait, il aime se reposer Griezmann ! Il rejoint donc ses coéquipiers, et fait acte de présence au petit-déjeuner. Et Adil Rami rajoute, hilare : « Mais on s’en bat les couilles, on va être champions du monde ! »

« Après, à 13h15, je devais aller voir la vidéo. Et là, je sais où je dois attaquer les Croates ». Adil Rami l’interrompt et dit qu’ils savent qu’ils vont être sacrés champions du monde. Pourquoi ? « Ils avaient trop de ‘hic’ : Maric, Modric… »

Coupe du Monde 2018: Quand Grizou imite Didier Deschamps !

Antoine Griezmann continue : « A 13h30, repas. j’ai pris des pâtes sautées. Avec gluten. Je prends aussi un genre de salami, un genre de poulet. on mélange tout, avec un peu de pesto… » Et il regagne donc sa chambre. « Trop de gaz. Donc je rote, je pète, c’est normal ! », rajoute Grizou devant un Rami mort de rire.

Le sélectionneur annonce ensuite le « onze de départ », et Adil Rami, en toute autodérision, ajoute : « Je suis pas dedans ! ». Très drôle puisqu’il n’a pas joué une minute durant cette Coupe du Monde ! Et Grizou conclut avec une imitation de Didier Deschamps : « On lâche rien. Même pas les miettes » .