fbpx
Buzz
Partager sur

Bein Sports victime d’une arnaque à 2,4 millions d’euros!

Bein Sports victime d'une arnaque à 2,4 millions d'euros!

La chaîne Bein Sports a été victime d'une escroquerie avec des faux virements internationaux. Elle a obtenu gain de cause face à la banque HSBC en justice.

La chaîne qatarie a été victime d’une arnaque au faux virement. Un escroc a soutiré la somme de 2,38 millions d’euros en février dernier.

Bein Sports: une première bataille juridique remportée

L’arnaqueur avait envoyé un mail au comptable de Bein Sports, en l’incitant à cliquer sur un lien qui lui a permis de s’emparer des noms des responsables financiers, avec leurs numéros de téléphone, les coordonnées bancaires de Bein Sports et les numéros des comptes.

HSBC a reçu deux jours plus tard six ordres de virements bancaire par fax. Juste ensuite, l’escroc passe un coup de fil à l’établissement financier et met la pression pour un règlement rapide. Sauf qu’une employée de HSBC tombe directement sur le malfaiteur, au moment où elle souhaitait joindre Bein Sports pour confirmer la transaction. Le malfaiteur pourra toucher son argent sur des comptes à l’étranger, notamment en Roumanie et à Chypre.

Le coup de trop

Gourmand, l’escroc réclame un virement de 7,7 millions d’euros lors de la deuxième tentative. HSBC appelle le directeur financier, qui n’en revient pas. La banque suisse tente de récupérer l’argent mais se verra restituer la somme de 876 000 Euros. La supercherie va même aller jusqu’à la Qatar National Bank,visée par le même stratagème, et qui a failli lâcher 1,9 million d’euros. Le coupable n’a pas encore été retrouvée mais l’enquête se poursuit. Le tribunal de commerce de Paris a remboursé les 2,39 millions d’euros perdus par la banque HSBC.

HSBC avait refusé le remboursement réclamé par Bein Sports et a affolé la multinationale quatarie. Le tribunal de commerce a précisé: « HSBC a gravement manqué à ses obligations de surveillance, contrôle et vigilance. Ces manquements ont rendu possible la réalisation du dommage subi par Bein Sports. » A l’arrivée, peut-être plus de peur que de mal pour la chaîne sportive, à quelques jours de la reprise de la ligue 1. Bein Sport compte plus de 2 millions d’abonnés en France.

Photo DR