fbpx
Buzz
Partager sur

Adil Rami viré de l’OM: il s’exprime pour la première fois !

Adil Rami viré de l’OM: il s'exprime pour la première fois !
Partager
Partager sur Facebook

Après plusieurs semaines Adil Rami a finalement reçu la réponse de l'OM concernant sa carrière. Il a été viré et s'est exprimé !

Depuis plusieurs jours déjà, Adil Rami s’est mis à dos l’Olympique de Marseille. La raison ? Il a participé à Fort Boyard et a raté un entrainement. Pourtant, son entraineur ne lui avait pas donné l’autorisation. Malgré tout, il en a décidé autrement et a participé au programme. Mais ce n’est pas tout. Ces derniers temps, les performances du jeune homme n’était visiblement pas à la hauteur des espérances du club.

Après plusieurs semaines de réflexion, l’OM a finalement rendu son verdict : Adil Rami est viré. Pour la première fois, ce dernier a décidé de s’exprimer face à cette décision pour le moins radicale. Dans une interview accordée à RMC Sport, il a confié : « J’essaie de garder le moral, de penser positif, d’avancer. Je reste optimiste, je suis bien entouré. Le sourire et le travail sont mes médicaments ».

Adil Rami se confie sur son licenciement à l’OM

Il a aussi expliqué qu’il était à Cannes, ville où il se sent « libre et déterminé« . Adil Rami a aussi ajouté : « Je n’attends qu’une chose : retrouver un club et montrer que je suis encore là. On m’avait prévenu que ça allait être dur après une Coupe du Monde. Plusieurs choses ont fait que j’ai fait une mauvaise saison à l’OM : très peu de vacances, pas de préparation et pour moi la préparation, c’était important ».

Adil Rami a aussi conclu : « Après, on n’a pas tous fait une bonne saison. Je reste serein, que ce soit en France ou à l’étranger. Je suis partant pour le combat. […] Et je suis prêt à redevenir le Adil Rami que vous connaissez ». De nombreuses révélations qui ne manqueront pas de faire plaisir à ses fans. Il ne reste plus qu’à savoir dans quel club l’homme va finir par rebondir. En attaquant, le sportif peut tranquillement profiter de quelques jours de repos !