fbpx
Buzz
Partager sur

Adil Rami critiqué à cause de son « salut militaire turc »: il réplique ! (VIDEO)

Adil Rami critiqué à cause de son salut militaire turc il réplique ! (VIDEO)
Partager
Partager sur Facebook

Après un geste jugé polémique dans le contexte actuel, l'ancien marseillais Adil Rami a tenu à s'expliquer sur son salut militaire.

Adil Rami semble être la cible de certains médias français. Il s’est expliqué sur le salut de sa photo de profil Instagram le montrant au garde à vous. MCE vous raconte tout en détail !

Sportivement, Adil Rami n’est pas au mieux. Après une saison difficile avec l’Olympique de Marseille l’année dernière, il a quitté le club phocéen. A 34 ans, il avait besoin d’un nouveau défi. Il s’est donc engagé cet été dans le club turc de Fenerbahçe. Malheureusement, le français peine à s’imposer comme un élément important de la charnière stambouliote. Son club se classe néanmoins 5ème. Pourtant, c’est pour une toute autre raison qu’il fait partie de lui.

Un peu de contexte. L’équipe nationale turque s’est fait remarqué pour des raisons ultra-sportives durant la trêve internationale. Par deux fois, ils ont exécutés un salut militaire. Ce salut est un symbole de soutien à l’armée turque. Cette dernière étant engagé dans un conflit armé avec les kurdes. Face à l’Albanie et la France ils ont donc mimé ce geste polémique. La FIFA a ouvert une enquête. Mais quel rapport avec Adil Rami ?

Adil Rami, cible privilégiée des médias français ?

C’est hier que la polémique s’est enflammée. Sur sa photo de profil Instagram, Adil Rami fait donc le même geste de garde à vous que les joueurs turcs. Dans un article, le quotidien L’Equipe s’est donc indigné de ce geste. Ils l’ont même accusé de soutenir l’armée turque par ce geste. Cependant, cette photo a été mise en ligne il y a deux mois, bien avant la polémique sur le salut des joueurs turcs. Un timing qui a donc fait tiquer Adil Rami. Il s’est d’ailleurs exprimé, pointant du doigt un acharnement médiatique à son égard.

« Franchement, lâchez moi. Lâchez moi la grappe. Vous me fatiguez c’est un truc de ouf. Cette photo, elle date d’il y a plus de deux mois, quand j’ai signé ici à Fenerbahçe. Je l’ai posté il y a un petit peu plus d’un mois maintenant. J’y peux rien. C’est comme ça. Je l’ai posté point. Donc ça me fatigue. Je vais rester souriant et poli. » a-t-il déclaré, tout en retenue.

Une polémique qui n’a donc pas lieu d’être. On lui souhaite bon courage avec le Fener.