fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story 9: Tony pousse un coup de gueule contre la production

Secret Story 9: Tony pousse un coup de gueule contre la production
Partager sur Facebook

Dans une interview accordée au site Téléstar, Tony a poussé un coup de gueule contre la production

Ce n’est pas nouveau, nous savons que les images des quotidiennes et même de certains primes de Secret Story, sont montées et coupées. Tony vient de s’en rendre compte car il a expliqué dans une interview accordée au site Téléstar, que c’était lui qui avait aidé Claudia à découvrir le mot « Désert » pour les aventuriers de La Voix. Pourtant, aucune image de cela n’a été diffusée.

Tony en colère

Cela prouve une fois de plus que Tony n’a pas du tout été mis en avant par la production. C’est pourquoi il ne serait pas contre un retour dans la maison des secrets : Je n’ai qu’une envie c’est de rentrer à nouveau dans la maison de secrets. Je sais que parfois des anciens candidats entrent, au milieu du programme, pour faire un petit coucou. Moi je suis partant.

Avant d’expliquer que c’était lui qui avait aidé Claudia à trouver le mot « désert » : Je regrette beaucoup de ne pas avoir eu de missions. Ça m’aurait peut-être mis un peu plus en avant. J’aurais voulu jouer. On n’a pas vu les images où j’aidais Claudia. On ne m’a peut-être pas mis autant en avant que ce que j’aurais voulu. Sans m’en rendre compte, j’ai aidé les aventuriers de La Voix. C’est moi qui est réussi à trouver le mot « Désert » en superposant deux tableaux. J’ai pas compris pourquoi, ils ne m’avaient pas montré faire ça. Du coup, Claudia n’avait plus qu’à aller dans le confessionnal pour donner sa réponse mais j’adore Claudia.

Tony s’est fait chiper le secret de Vanessa

Le jeune homme a ensuite expliqué qu’il s’était fait « voler » le secret de Vanessa par Alia : En plus pas de bol, je connaissais le secret de Vanessa. Alia m’a pris le secret sous le nez pour aller buzzer Vanessa avant moi. Elle a campé devant le confessionnal pour me passer devant. Ca m’embête un peu. C’est de là qu’est parti notre rivalité.