fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story 9: Manon donne des explications sur son fils et son secret

Secret Story 9: Manon donne des explications sur son fils et son secret
Partager
Partager sur Facebook

Manon a donné quelques informations au sujet de son secret et de son fils caché dans un entretien accordé au site Téléstar

Manon a enfin fait la lumière sur son secret, qui a fait débat, et sur le fils caché qu’elle aurait. En effet, son secret était « je suis chasseur de fantômes ». Pourtant de nombreux internautes ont enquêté et ce secret appartiendrait en réalité à son père. Manon a accordé une interview au site Téléstar et a expliqué ce qu’il en était aujourd’hui.

Manon n’est pas chasseuse de fantôme

La Belge était connue pour sa franchise dans la maison des secrets. Elle l’a prouvé une fois de plus dans son entretien accordé à Téléstar. En effet, elle a expliqué au site : Mon père aide les gens qui n’ont pas encore fait leur deuil ou qui connaissent des évènements paranormaux dans leur maison.. En revanche, Manon ne voit plus de fantômes : Non, plus du tout. Je n’ai plus les dons que j’avais quand j’étais petite. J’ai voulu arrêter quand j’ai eu ma fille pour la protéger. J’ai été suivie par des psychologues pour fermer certaines portes.

Avant d’ajouter : Petite je voyais des personnes humaines mais elles étaient mortes. Je leur parlais. Je ne me rendais pas compte qu’ils étaient morts. J’ai un cousin qui est décédé et que je n’ai jamais connu mais je le voyais. Quand j’ai décrit la personne que je voyais avec ma famille, ils étaient bluffés. Mon père a vite compris de quoi je parlais. Aujourd’hui, je ressens certaines choses mais je ne vois et n’entends plus rien. Je ne pratique jamais mon don.

Le fils caché de Manon

Et son fils caché dans tout cela ? Manon a enfin fait la lumière dessus : J’ai menti pour le protéger. Ma fille est souvent avec moi donc tout le monde savait que j’avais une fille. Mon fils, j’en ai la garde alternée avec mon ancien compagnon qui est quelqu’un de très réputé en Belgique. Mon fils était chez mes beaux parents comme je travaille et que je fais des heures de nuit, je ne voulais pas qu’on les embête.