Buzz
Partager sur

Qui Veut Epouser Mon Fils: la police aurait convoqué la production après l’ouverture d’une enquête pour violences

Qui Veut Epouser Mon Fils: la police aurait convoqué la production après l’ouverture d’une enquête pour violences
Partager
Partager sur Facebook

Jeremstar a expliqué que la production de Qui Veut Epouser Mon Fils aurait été convoquée par la police après l’ouverture d’une enquête pour violences

Qui Veut Epouser Mon Fils 4 est désormais terminée depuis quelques mois. Pourtant, la téléréalité de TF1 fait toujours parler d’elle. Cette saison a marqué les esprits à plusieurs reprises. En effet, tout le monde a pu découvrir la sublime Maddy, a pu assister au gigantesque râteau de Jazz adressé à Shake et enfin, a pu entendre parler des rumeurs de violences de Michaël à l’égard de plusieurs candidates. Si le jeune homme pensait être tiré d’affaire, ce n’est pas le cas. En effet, Jeremstar vient de révéler que la production de Qui Veut Epouser Mon Fils aurait été convoquée au sujet de ces rumeurs de violences.

La police convoque la production de Qui Veut Epouser Mon Fils

Michaël doit-il s’inquiéter pour sa personne ? Et bien oui ! Jeremstar a indiqué sur son site que le jeune homme ayant participé à la quatrième saison de Qui Veut Epouser Mon Fils, venait d’être lui aussi convoqué par la police ? Le blogueur a également expliqué : le procureur de la République a décidé de ne pas classer l’affaire sans suites et d’ouvrir une enquête. Des investigations sont actuellement en cours et plusieurs brigades ont été réquisitionnées dans le cadre de l’enquête.

Avant d’ajouter, au sujet de Michaël : Michael a en effet été convoqué par la police de Nice, tandis que la production a quant à elle dûe se rendre dans un commissariat parisien afin de répondre à de multiples questions. L’affaire devrait passer devant le tribunal dans les mois à venir. J’ai contacté Michael il y a quelques heures, il m’a indiqué ne pas vouloir s’exprimer et ne pas avoir le droit de commenter l’affaire en cours. Reste à savoir comment va se terminer cette histoire. Michaël risque-t-il de passer quelques mois en prison pour violences, ou risque-t-il une « simple » amende ? Nous en serons plus d’ici quelques semaines.