fbpx
Buzz
Partager sur

Un prêtre pris en train de fumer du cannabis avec les enfants de choeur

Un prêtre pris en train de fumer du cannabis avec les enfants de choeur

Un prêtre polonais a été arrêté par la police après avoir été retrouvé en forêt en compagnie de deux enfants de cœur, en train de fumer du cannabis. Il a été arrêté et risque 8 ans de prison

Parfois, pour se rapprocher de dieu, il faut avoir recours à des substances désinhibantes et ouvrir les portes de la perception. C’est en tout cas ce qu’a décidé de faire un prêtre polonais de 26 ans, à la surprise des policiers ils l’ont découvert en train de fumer du cannabis avec ses disciples. Il a été pris en flagrant délit dans la ville de Gliwice, au sud de la Pologne.

Un nuage de fumée de cannabis s’échappe de la fenêtre de la voiture

Manquant à l’appel de la paroisse de Saint-Barthélémy, les policiers ont retrouvé le prêtre le lundi soir dans sa voiture garée dans la forêt. Il était en compagnie de deux enfants de chœur de la même paroisse âgés de 16 et 17 ans. Quand les agents de police les ont interpellés, à l’ouverture de la fenêtre du véhicule, un nuage de fumée s’en est échappé : Quand j’ai ouvert la porte de la voiture, la fumée est sortie et en respirant, j’ai tout de suite su que c’était du cannabis a expliqué le policier à presse locale.

2,4 grammes de cannabis

L’homme d’église a été arrêté en possession de 2,4 grammes de cannabis, il semblerait qu’il ait une notion différente du « corps du christ » que celle traditionnellement admise chez les catholiques. Le jeune prêtre a été arrêté et emmené au poste de police de la ville où il a reconnu les faits et a été placé en garde à vue avec une caution de 500 zloty (environ 120 euros). Il a été démis de ses fonctions et risque jusqu’à 8 ans de prisons. La curie diocésaine n’a pas souhaité commenté les faits et attends simplement plus d’informations. Tout ce que nous savons pour le moment, c’est que le prêtre n’est pas rentré pour la nuit dans sa paroisse. Nous sommes en train de vérifier les informations sur son interpellation.

Il y a quelques mois, la Vatican avait été soupçonné de transporter du cannabis et de la cocaïne dans des voitures de fonction.

Source : 7sur7.be