fbpx
Buzz
Partager sur

Présidentielles US : A 15 ans, il se présente pour plaisanter et cartonne dans les sondages !

Présidentielles US : A 15 ans, il se présente pour plaisanter et cartonne dans les sondages !

Deez Nuts aka Brady Olson, 15 ans, fait sensation outre-atlantique, en figurant dans la liste des prétendants à la Maison Blanche en vue des élections présidentielles qui e dérouleront fin 2016. Fort d'un programme libertaire et d'une campagne hautement virale, il a réuni 9% des intentions de votes en Caroline du Nord. 

Alors que les élections présidentielles américaines se dérouleront à la fin de l’année 2016, un adolescent de 15 ans est littéralement entré dans la course à la Maison Blanche, alors qu’il n’a aucune expérience en politique. Ce jeune homme s’appelle Brady Olson. Il s’est fait connaitre sur la toile sous le nom Deez Nuts et a crée la sensation outre-atlantique en réunissant de bonnes intentions de votes dans les sondages.

Il a réuni près de 10% des intentions de votes !

A la suite de son inscription sur la liste des prétendants à la Maison Blanche en tant que candidat indépendant, il a rassemblé pas moins de 9% des intentions de vote d’après un sondage réalisé en Caroline du Nord. Il a également réuni 8% dans le Minnesota et 7% dans l’Iowa, narre le Guardian. Des scores tout simplement impressionnants pour un si jeune candidat. C’est « le candidat indépendant à la présidentielle ayant le plus de succès depuis 20 ans »  écrit le quotidien britannique.

Un programme pourtant assez léger

Ces scores sont d’autant plus surprenants que le programme de Brady Olson, alias Deez Nutz, est pour le moment plutôt léger. L’adolescent entend incarner le renouvellement politique de l’Amérique, fort d’un programme très libertaire. Sur sa page Facebook, on peut lire qu’il est«  pro-avortement, pro-mariage pour tous, pro-réforme des impôts, pro-réglementations sur les armes à feu et en faveur d’une limite des dépenses du gouvernement »   rapporte Francetvinfo.

J’irai jusqu’où voudra l’Amérique

Tandis que tout est parti d’une sorte de blague, l’adolescent ne compte plus s’arrêter en si bon chemin. Fort de nombreux soutiens, il explique : « C’est génial que la campagne ait décollé. Pour l’instant, ce n’est que la reconnaissance de mon nom, mais en fin de compte les gens prendront le temps de regarder mon site internet et mon programme ».  Brady a même avoué au magazine Rolling Stones qu’il s’arrêtera « jusqu’où voudra l’Amérique ».

Sur les 585 candidats aux présidentielles, seuls quelques-uns parviendront à mener une véritable campagne. L’avenir nous dira si Brady Olson sera en mesure de concurrencer Hillary Clinton ou Donald Trump dans l’accession du bureau ovale. En tout cas, on peut dire que les Etats-Unis ont trouvé leur Coluche, en quelques sortes.