fbpx
Buzz
Partager sur

Zahia Dehar: ce souvenir qui l’émeut aux larmes « J’ai envie de pleurer » !

Zahia Dehar: ce souvenir qui l'émeut aux larmes
Partager
Partager sur Facebook

Emue aux larmes, la belle Zahia Dehar a fait part à ses fans d'un souvenir lors de son enfance qui lui tenait vraiment à coeur !

Après avoir passé plusieurs années dans la mode, Zahia Dehar s’est trouvée une nouvelle passion : le cinéma. En effet, la jeune femme est à l’affiche du film « Une fille facile ». Il s’agit de son tout premier rôle dans le monde du cinéma. Dirigée par la scénariste, Rebecca Zlotowski, la jeune femme joue le personnage de Sofia. Cette dernière passe sa vie à profiter de la fortune de ses amants. Ce nouveau rôle fait d’ailleurs la vraie fierté de Zahia Dehar.

Il faut dire qu’elle n’a pas eu une enfance très facile. En effet, âgée de 10 ans, elle a dû quitter l’Algérie pour la France. La cause ? Le divorce de ses parents. Sans domicile fixe, Zahia Dehar, son frère et leur maman étaient trimballés de maison en maison. Pourtant, à cette époque la petite fille n’avait qu’un souhait. Elle voulait à tout prix célébrer Noël.

Zahia Dehar raconte aussi un souvenir très émouvant sur LCI

Dans une interview accordée à LCI, sur le plateau d’Audrey-Crespo Mara, Zahia Dehar a fait plusieurs révélations. Elle a dévoilé un souvenir attendrissant qui l’a émue aux larmes. Elle a expliqué : « Ça me touche. À chaque fois que je pense à ça, j’ai envie de pleurer. J’exagère ! Je pleure un peu pour rien. Quand on est venu en France, on était un peu rejeté par notre famille qui nous a invités à venir ici. On se retrouvait de maison en maison. Et on est arrivé au mois de juillet ».

La créatrice de lingerie a aussi ajouté : « On sentait que bientôt, l’hiver s’approchait. Je voyais les décorations de Noël dans les rues. Je voyais qu’on était très malheureux et je me disais : “finalement, je sais qu’on ne va pas fêter Noël”. Mais un jour, cette dame, qui est une amie de ma grand-mère, nous a invités pour fêter Noël avec elle et sa famille. Elle nous a offerts tellement de cadeaux, autant que son petit-fils ». Un moment du pur bonheur qui continue aussi de faire son effet dans le coeur du mannequin.