fbpx
Buzz
Partager sur

Wejdene provoque encore une fois les défenseurs de la cause animale !

Wejdene provoque encore une fois les défenseurs de la cause animale !

Wejdene a créé la polémique en publiant une vidéo d'elle avec un singe à Dubaï, provoquant la colère des défenseurs de la cause animale.

Wejdene a fait le bad buzz en raison d’une vidéo tournée à Dubaï, aux Emirats arabes unis. MCE TV vous dit tout de A à Z !

En vacances sur le golfe du persique, la jeune femme de 16 ans a partagé ses aventures à ses fans, sur Insta. Ainsi, Wejdene s’est baladé au Zoo Al Buqaish de Dubaï.

Il s’agit d’un zoo privé, qui apparient à un homme riche des Émirats arabes unis. Ce lieu reste ouvert aux touristes fortunés, pour une rencontre « privilégiée » avec des animaux sauvages en totale captivité.

Dans l’une de ses vidéos donc, on la voit en train de tenir un singe vêtu d’un T-shirt brodé de la tête de Simba, du célèbre dessin animé « Le Roi Lion« .

Comblée par ce moment, Wejdene termine alors par une séance photo. « Il me manque trop », écrit-elle en légende. De quoi provoquer la colère des assos de protection animale comme 30 Millions d’amis. Aïe !

Pour l’heure, la jeune femme n’a pas réagi aux polémiques.

MCE TV vous en dit plus…

Wejdene déjà inquiétée par les assos de la cause animale !

Mais ce n’est pas la première fois que Wejdene provoque ce genre de bad buzz. En effet, les images de son dernier clip « 16 » -dévoilé le 8 novembre- n’ont pas du tout plu à des assos de défense des animaux.

On y voit la jeune femme nourrir et balader un ours en pleine forêt. L’asso Peta lui a donc adressé une lettre. Dedans, elle explique que cette mise en scène de l’ours a pu choquer.

« Vous l’ignorez sûrement, mais les ours utilisés dans l’industrie du spectacle subissent des maltraitances physiques et psychologiques terribles, même si elles ne sont pas toujours visibles lors d’une journée de tournage. Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d’un clip ne peut être obtenue qu’au prix d’un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations », est-il écrit.

Dans la suite de la lettre, Peta réclame à ce que Wejdene s’engage sur les réseaux à ne plus « promouvoir la captivité des animaux sauvages » dans ses clips. « En tant que personnalité suivie et admirée par des millions de personnes, un tel engagement aurait un impact extrêmement positif », estime alors cette asso.

Affaire à suivre donc !

Wejdene provoque encore une fois les défenseurs de la cause animale !
Wejdene provoque encore une fois les défenseurs de la cause animale !