fbpx
Buzz
Partager sur

Úrsula Corberó confie ce qu’elle déteste le plus avec les réseaux sociaux !

Úrsula Corberó confie ce qu'elle déteste le plus avec les réseaux sociaux 1000
Partager sur Facebook

Bien que présente sur les réseaux sociaux, Úrsula Corberó (La Casa De Papel) déteste ces nouvelles formes de communication.

Sous chacune de ses publications sur Instagram, Úrsula Corberó reçoit des commentaires désobligeants voire insultants. Voilà pourquoi elle déteste les réseaux sociaux ! MCE vous explique tout.

Si le temps passe, les souvenirs restent. Eh oui, rien ne s’efface sur le web. Les archives finissent toujours par remonter à la surface tôt ou tard.

Ainsi, il n’est pas rare que des internautes partagent des anciennes photos de stars pour leur rappeler leur début de carrière. Et ce pour le plus grand malheur de certaines !

D’ailleurs, c’est le cas d’Úrsula Corberó. En effet, l’irrésistible braqueuse dans la série La Casa De Papel pourrait faire chavirer le coeur de tout le monde.

Mais cela n’a pas toujours été le cas ! En 2008, l’actrice faisait ses premiers pas sur le petit écran dans la série Physique Ou Chimie.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu‘Úrsula Corberó avait beaucoup moins de succès à cet époque. Alors face à ces photos, les utilisateurs de Twitter y sont allés de bon train !

En bref, nombreux d’entre eux se sont permis de commenter son physique. Voire même de la juger. Et c’est justement pour cette raison que la chérie de Chino Darin déteste les réseaux sociaux.

Úrsula Corberó confie ce qu'elle déteste le plus avec les réseaux sociaux 640

Úrsula Corberó pousse un coup de gueule

Il n’y a rien de plus difficile que de lire des tweets malveillants à son égard. Et depuis quelques jours, Úrsula Corberó en paie les frais. 

Eh oui, la sulfureuse Tokyo dans la série espagnole a découvert le côté obscure des réseaux sociaux. En tout cas, c’est ce qu’affirme la jeune femme dans une interview pour Blupper, en 2019.

Tout d’abord, Úrsula Corberó garde son calme« Il y a une chose qui a retenu mon attention sur les réseaux sociaux », commence la jolie brune.

« Quand une personne commente quelque chose d’horrible sous l’une de mes photos, qu’elle ne me connait pas et qu’en plus, elle explique être féministe sur son profil… »

Puis, elle perd patience : « Le monde est rempli de contradictions. Mais le problème ne vient pas de nous, il vient d’eux. On doit simplement apprendre à canaliser les choses. Ce n’est pas facile. »